•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des protocoles contre les violences dans les écoles en Saskatchewan

Des enfants dans une cours d'école.
En Saskatchewan, la grande majorité des établissements et des commissions scolaires ont des procédures et des plans d'action distincts dans les cas de violence. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

La démission des dirigeants d’une école prestigieuse de Toronto secouée cette semaine par des accusations de violence sexuelle entre des élèves souligne l'importance de protocoles que doivent suivre les écoles pour signaler les agressions aux autorités.

Lundi, six élèves de 14 et 15 ans de l'École catholique St. Michael's de Toronto ont été accusés d'avoir agressé sexuellement un autre jeune qui fréquente l’établissement. Les gestes ont été filmés et relayés sur les médias sociaux.

Le directeur et le président de l'école ont remis leur démission jeudi, après avoir été critiqués pour avoir mis trop de temps à signaler l'incident aux autorités policières.

Les policiers enquêtent sur d'autres allégations de voies de fait et de menaces parce que d'autres vidéos ont fait surface.

Des protocoles en Saskatchewan

En Saskatchewan, des procédures, appelées protocoles d'évaluation de la menace et de la violence à la communauté, sont établies pour prévenir et réduire les incidents de violence en milieu scolaire, mais aussi au niveau communautaire.

Le protocole stipule que si une personne est témoin d’un incident qui pourrait être considéré comme une menace ou un cas de violence, elle est dans l'obligation de le signaler aux autorités, au directeur d'école, par exemple. Selon la gravité de la menace ou de l'incident, la police peut être appelée à intervenir.

Dans le cadre des protocoles, les établissements scolaires ont aussi des partenariats avec les services de police, des établissements de santé et des organismes d'aide à la jeunesse.

Selon la Division scolaire catholique du Grand Saskatoon, si un cas comme celui de l'École St. Michael's se produisait dans une de leurs écoles, le protocole d'évaluation de la menace et de la violence à la communauté serait appliqué et la police devrait être contactée immédiatement.

Le gouvernement provincial a établi un Plan d'action contre l'intimidation et la cyberintimidation en 2013.

Saskatchewan

Société