•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La grève tournante de Postes Canada touche Ottawa pour le Vendredi fou

Des boîtes postales.

Les négociations stagnent depuis plusieurs mois entre Postes Canada et ses travailleurs.

Photo : The Canadian Press / Darren Calabrese

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La grève tournante de Postes Canada touche Ottawa pour le Vendredi fou. Il s'agit de la troisième journée de grève dans la capitale nationale, les deux premières ayant eu lieu le 31 octobre et le 1er novembre.

Le site Internet du Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) indique que les sections et installations locales suivantes sont en grève en Ontario : Ottawa (excepté l'installation de Woodlawn), Fort Erie, Installation postale de Geraldton, Installation postale d’Atikokan, Installations postales de Sioux Lookout, Niagara Falls, North Bay, Scarborough, St. Catharines, Timmins et Welland.

Jeudi, le gouvernement de Justin Trudeau a déposé un projet de loi spéciale pour forcer le retour au travail des syndiqués, qui ont répondu en se disant indignés de voir leurs droits constitutionnels violés.

L'adoption de cette loi est attendue vendredi. Ottawa espère toutefois que les postiers parviendront à s'entendre d'ici là avec leur employeur avec qui ils négocient une nouvelle convention collective depuis un an.

Les 42 000 facteurs urbains et 8000 facteurs ruraux et suburbains tiennent des grèves tournantes à travers le Canada depuis le 22 octobre. Ces débrayages successifs ont entraîné un important arriéré de courrier et de colis non triés dans les dépôts postaux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !