•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Déversement pétrolier : Terre-Neuve-et-Labrador perd des millions de dollars chaque jour

Une plateforme pétrolière sur l'eau.

Un déversement de pétrole historique à Terre-Neuve fait perdre des millions de dollars au gouvernement.

Photo : getty images/istockphoto / Arthurpreston

Radio-Canada

La province de Terre-Neuve-et-Labrador perd plusieurs millions de dollars chaque jour depuis que la province a connu le déversement de pétrole le plus important de son histoire, la semaine dernière.

Les pertes pour la province sont estimées à 24 millions de dollars en raison de l’arrêt de trois des quatre plateformes pétrolières.

L’arrêt des forages de pétrole coûte à la province entre trois et quatre millions de dollars par jour.

En plus du déversement historique de 250 000 litres de pétrole, une tempête a endommagé plusieurs infrastructures la semaine dernière.

C'est un bris d'une conduite sous-marine de l'entreprise Husky Energy qui aurait causé cette fuite majeure, quelques heures après la tempête.

La plateforme flottante SeaRose dans un port de Terre-Neuve.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

250 000 litres de pétrole se sont déversés en mer près de la plateforme SeaRose, vendredi, au large de Terre-Neuve

Photo : CBC

L'Office Canada Terre-Neuve-et-Labrador des hydrocarbures extracôtiers fait enquête et fera par la suite des recommandations.

Or, ce sont les entreprises pétrolières elles-mêmes qui vont décider du moment où elles reprendront leurs activités.

Il y a une enquête en cours et des recommandations vont suivre. Je peux rassurer les Terre-Neuviens que, si nous devons resserrer la réglementation pour rendre les plateformes plus sécuritaires, nous le ferons, a indiqué le premier ministre Dwight Ball.

De plus en plus de voix s'élèvent pour critiquer le fait qu'il n'y a pas d'autorité en place pour décider dans quelles conditions les compagnies pétrolières peuvent forer.

Le premier ministre Dwight Ball dit qu'il veut laisser l'enquête actuelle suivre son cours avant d'agir.

Terre-Neuve-et-Labrador est la province où la dette par habitant est la plus élevée du pays.

Avec les informations de Pierre-Alexandre Bolduc

Terre-Neuve-et-Labrador

Industrie pétrolière