•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Broncos : les familles de joueurs décédés devraient recevoir plus d'argent, selon un comité

Des patins, des fleurs, une cannette de bière et des croix sur le site de mémoire de l'accident d'autocar des Broncos de Humboldt
Le site en mémoire des victimes de l'accident d'autocar des Broncos de Humboldt Photo: Radio-Canada / Chanss Lagaden
Radio-Canada

Dans un rapport publié mercredi, le comité consultatif chargé de répartir les fonds de la campagne de sociofinancement des Broncos de Humboldt recommande que les 15,1 millions de dollars amassés soient distribués inégalement entre les familles.

Les 16 familles ayant perdu un proche dans l'accident devraient recevoir 475 000 $, tandis que les 13 familles dont le proche a survécu à la collision devraient recevoir 425 000 $.

Ces montants s’ajoutent à un premier montant de 50 000 $ versé (Nouvelle fenêtre) à toutes les familles des victimes de la tragédie routière.

Le comité soutient, pour justifier sa décision, que les circonstances « émotionnelles » auxquelles font face les familles sont inégales, les familles ayant perdu leur enfant étant aux prises avec une angoisse et un désespoir incommensurables. Le comité ajoute que les familles des joueurs blessés auront probablement des dépenses plus importantes, mais que les dons ne sont pas associés aux dépenses encourues par les familles.

Le comité s’est également penché sur la distribution des fonds entre les familles des blessés, en faisant remarquer que la gravité des blessures variait considérablement d'une victime à l'autre. Après consultation avec les familles et des joueurs blessés grièvement, le comité affirme que tous se sont exprimés en faveur de la distribution égale des fonds et que le comité allait respecter leurs désirs.

De la pression sentie par le comité

Selon les informations recueillies préalablement par le comité, la plupart des familles auraient demandé une division équitable des fonds entre les familles. Selon les raisons invoquées, il s’agissait d’une approche plus simple et facile. Les familles mentionnaient aussi le fait qu'il serait pratiquement impossible de différencier la valeur des vies entre elles ou de mesurer la gravité des blessures des différentes victimes.

Selon l’analyse du comité, plusieurs familles se seraient ralliées à l'option de la distribution égale afin, notamment, de conserver l’harmonie et l’amitié entre les différentes familles. Toutefois, plusieurs d'entre elles auraient envisagé d’autres façons de distribuer les fonds.

Selon le rapport produit par le comité, trois demandeurs ont maintenu fermement leur position, soit qu’il n’existait qu’une seule bonne manière de distribuer les fonds, c’est-à-dire de façon égale. Ces demandeurs ont tous affirmé que leur position était soutenue de façon unanime par les autres familles. Deux de ces demandeurs auraient même suggéré que la réputation des membres du comité serait détruite si les fonds n’étaient pas distribués équitablement. « Leurs commentaires n’ont pas influencé nos recommandations, mais ils nous ont donné un aperçu de la pression sentie par plusieurs familles pour se conformer [à cette position] », écrivent les membres du comité dans leur rapport.

Un processus complexe

La campagne de sociofinancement a été lancée après la tragédie routière du 6 avril dernier qui a frappé l’équipe de hockey junior des Broncos de Humboldt.

Une société à but non lucratif, le Fonds commémoratif des Broncos de Humboldt, a ensuite été créée pour gérer les 15,1 millions de dollars amassés. Un comité a également été créé pour déterminer de quelle façon les dons seraient répartis entre les différentes familles.

Les recommandations du comité concernant la distribution des fonds seront présentées à un juge de la Cour du Banc de la Reine à Saskatoon, le 28 novembre.

Saskatchewan

Accident de la route