•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Confusion quant à l'avenir de 3 magazines jeunesse franco-ontariens

Des magazines Minimag sont empilés les uns sur les autres.

Le CFORP cesse la publication de son magazine jeunesse « Minimag ».

Photo : Radio-Canada / Mathieu Grégoire

Radio-Canada

La confusion règne quant à l'avenir de 3 magazines jeunesse. Le Centre franco-ontarien de ressources pédagogiques (CFORP) affirme avoir perdu le financement de la province pour produire ses publications Minimag, Mon Mag à moi et Quad 9, ce que réfute le ministère de l'Éducation.

Un texte de Mathieu Grégoire

Peut-on toujours s'abonner aux magazines Minimag, Mon mag à moi et Quad 9 ? La question demeure sans réponse pour le moment. Le CFORP produit les 3 magazines depuis une dizaine d'années grâce à un financement annuel de 1,2 M$ versé dans le cadre d'une entente fédérale-provinciale relative à l’enseignement dans la langue de la minorité.

Aux dires du directeur général du CFORP, Claude Deschamps, les numéros de septembre et octobre étaient les tout derniers. Il soutient que le ministère de l'Éducation de l'Ontario l'a informé le 1er novembre qu'il annulait le financement pour la production des revues.

Quand ça fait 10 ans qu’on produit une ressource qui est tant appréciée et qui répond spécifiquement aux besoins des Franco-Ontariens, c’est sûr que ça nous fait beaucoup de peine.

Claude Deschamps, directeur général du Centre franco-ontarien de ressources pédagogiques

Claude Deschamps a précisé que les employés chargés des publications ont déjà été affectés à d'autres tâches.

Le ministère dit maintenir son financement

Dans une brève déclaration écrite, une porte-parole du ministère de l'Éducation affirme au contraire que le financement est maintenu. Heather Irwin va même plus loin.

Trois magazines du Centre franco-ontarien de ressources pédagogiques seront publiés et distribués aux élèves en janvier.

Heather Irwin, porte-parole du ministère de l'Éducation de l'Ontario

En point de presse mercredi, la ministre de l’Éducation a cependant tenu des propos qui semblent vouloir donner raison à M. Deschamps. Lisa Thompson a été questionnée sur les motifs entourant l’annulation du financement des magazines du CFORP. La ministre n'a pas cette décision et a rappelé du même souffle que son gouvernement cherche à faire des économies.

Nous avons un déficit de 15 milliards de dollars et nous devons redresser les finances de la province. Nous chercherons toutes les avenues possibles pour réaliser des économies.

Lisa Thompson, ministre de l’Éducation de l’Ontario

Nos demandes de clarification aux deux partis sont restées, pour le moment, sans réponses.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nord de l'Ontario

Société