•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Controverse à l’Assemblée législative : deux nouvelles nominations

Un homme se trouve derrière une femme qui lit au micro. Ils sont devant des drapeaux de la Colombie-Britannique.
La chef parlementaire, Mary Polak, et le chef de l'opposition officielle, Andrew Wilkinson, ont lu une déclaration sous serment jeudi de Daryl Plecas, selon laquelle il a tenté de nommer son ami et conseiller spécial Alan Mullen comme sergent d'armes. Photo: Tanya Fletcher/CBC

L'Assemblée législative à Victoria a adopté une motion afin de nommer la greffière adjointe et comité de commis Kate Ryan-Lloyd au titre de greffière de la Chambre, et le sergent d'armes adjoint, Randy Ennis, comme sergent d'armes.

Les membres de la législature espèrent ainsi procurer de la stabilité après le tumulte des derniers jours. Ces deux nouvelles personnes entrent en fonction jusqu’à nouvel ordre.

Des inquiétudes soulevées par le Parti libéral

Par ailleurs, l'opposition officielle à Victoria soulève des inquiétudes au sujet de l'enquête interne qui a mené à la suspension de deux hauts fonctionnaires cette semaine.

Elle remet notamment en question l’impartialité du conseiller spécial, Alan Mullen, qui a été chargé dès janvier d’enquêter sur des soupçons à l’égard du greffier de la Chambre, Craig James, et du sergent d’armes, Gary Lenz. Mardi, les deux hommes ont été placés en congé administratif payé jusqu’à nouvel ordre et ont été escortés jusqu'à la sortie de l’Assemblée législative.

La leader parlementaire de l’opposition officielle, Mary Polak, soutient que le président de l'Assemblée législative de la Colombie-Britannique, Darryl Plecas, a tenté de nommer son ami et conseiller spécial Alan Mullen comme sergent d’armes après avoir entrepris l'enquête interne qui a mené à ces suspensions.

La députée libérale a lu jeudi une déclaration sous serment datant de lundi qui détaille la requête de Darryl Plecas. Il y demande qu’Alan Mullen remplace le sergent d’armes Gary Lenz temporairement. Mme Polak dit qu’elle ne pense pas qu’il aurait été approprié que M. Mullen prenne ce poste. Elle ajoute aussi que son chef, Andrew Wilkinson, remet en question les qualifications de M. Mullen pour l’enquête.

Les raisons pour lesquelles les deux hauts fonctionnaires ont été mis en congé administratif restent nébuleuses. Toutefois, Alan Mullen a précisé mercredi qu'il avait été mis au courant des soupçons de son supérieur, Darryl Plecas, en janvier dernier.

M. Mullen a ensuite pu transmettre les informations à la Gendarmerie royale du Canada (GRC) et à la police de Victoria en août. La GRC a contacté le Service des poursuites de la Colombie-Britannique en septembre, a dit ce dernier dans un communiqué.

Le Service des poursuites de la Colombie-Britannique a désigné deux procureurs spéciaux pour fournir une assistance judiciaire aux policiers.

Colombie-Britannique et Yukon

Politique provinciale