•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Le gouvernement libéral joue au père Noël » : conservateurs et néo-démocrates dénoncent la stratégie de Morneau

Le porte-parole conservateur en matière de finances, Pierre Poilievre, critique la mise à jour économique de Bill Morneau.

Le porte-parole conservateur en matière de finances, Pierre Poilievre

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

À Ottawa, la mise à jour économique du ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, a été vivement critiquée par les conservateurs comme par les néo-démocrates.

Bill Morneau ne fait que creuser le déficit, estime Pierre Poilievre, porte-parole conservateur en matière de finances. « Y’a trois ans, Justin Trudeau a promis que le budget allait s’équilibrer par lui-même. Aujourd’hui, on a appris qu’avec son plan, le budget ne va jamais s’équilibrer », a-t-il lancé en conférence de presse.

Le député conservateur estime que les libéraux de Justin Trudeau nuisent à la capacité des entreprises canadiennes d'être concurrentielles aux États-Unis de Donald Trump.

« Le gouvernement n’est pas capable de contrôler ses propres dépenses. C’est la raison pour laquelle ils ont un déficit trois fois plus grand que promis et que le budget ne va pas être équilibré comme ils ont dit auparavant. Deuxièmement, le gouvernement augmente les taxes de la classe moyenne et des petites et moyennes entreprises, ce qui va nuire à notre capacité de faire concurrence contre les États-Unis », a-t-il dit.

Pour le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), Jagmeet Singh, cette mise à jour économique ne fait que servir les grandes entreprises.

« C’est un allègement fiscal de 14 milliards de dollars pour des riches corporations, a-t-il commenté. Ça leur permet d’acheter des limousines et des jets privés alors que les Canadiens ont des grands problèmes dans leur vie. Le gouvernement libéral joue au père Noël avec les corporations, mais abandonne les Canadiens qui ont des problèmes comme le logement ou l’accès aux médicaments. »

Questionné sur l’aide aux médias prévue dans l'énoncé du ministre Morneau, le chef du NPD s'est dit favorable. « On a besoin d’aider les médias, c’est le fondement de notre démocratie », a-t-il déclaré.

Quant au conservateur Pierre Poilievre, il a réitéré la position de son parti sur la question en affirmant « que les médias ne devraient pas être contrôlés par le gouvernement ».

Politique fédérale

Politique