•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’industrie du cannabis à la recherche de partenaires autochtones

Une main tenant une feuille de cannabis

Le cannabis est légal au Canada depuis le 17 octobre.

Photo : Getty Images / Nastasic

Radio-Canada

Depuis sa légalisation, le cannabis suscite de l'intérêt de la part de plusieurs Autochtones de l'Ouest canadien. Certains acteurs de l'industrie l'ont bien compris et sont à la recherche de futurs partenaires issus des Premières Nations.

Un texte de Marie Chabot-Johnson

Lors du Sommet autochtone de l'agriculture à la foire Agribition à Regina, les présidents-directeurs généraux respectifs du détaillant Fire & Flower et de l’entreprise RavenQuest BioMed ont encouragé les membres des Premières Nations présents à tirer profit de la récente légalisation du cannabis.

Vous pouvez attendre que [le commerce du cannabis] s’impose à vous, ou vous pouvez décider de vous engager et de prendre le contrôle.

George Robinson, président-directeur général RavenQuest BioMed

Le joint de la réconciliation

L’entreprise RavenQuest BioMed soutient qu'elle détient plusieurs partenariats avec des Premières Nations, intéressées par l’industrie du cannabis.

Selon George Robinson, établir ce type de partenariats comporte beaucoup d’avantages pour son entreprise, comme la réduction de l’imposition foncière.

George Robinson vu du torse à la tête lors d'une entrevue.

La commercialisation du cannabis offre une opportunité de réconciliation avec les Autochtones, selon George Robinson - pdg de RavenQuest BioTech.

Photo : Radio-Canada

Nous pouvons travailler avec des communautés qui comprennent la valeur médicinale des plantes. [...] En étant partenaires avec elles, nous pouvons ensuite leur laisser le contrôle. Ainsi, notre entreprise est en mesure de redonner socialement à la communauté, souligne M. Robinson.

Malgré les obstacles possibles vers l'obtention de permis de vente ou de production, investir dans l’industrie du cannabis est une occasion à saisir qui permettrait aux nations autochtones d’augmenter leur souveraineté économique, d'après George Robinson.

Avec les informations d'Emmanuelle Poisson

Saskatchewan

Autochtones