•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La députée progressiste-conservatrice Amanda Simard sera à Tout le monde en parle

Une femme devant des micros.

La députée progressiste-conservatrice de Glengarry-Prescott-Russell, Amanda Simard.

Photo : Radio-Canada / Denis Babin

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le députée progressiste-conservatrice de Glengarry-Prescott-Russell, Amanda Simard, s'ajoute à la liste d'invités franco-ontariens à l'émission Tout le monde en parle dimanche. La présence de Dyane Adam, Ronald Caza et Marie-Pierre Héroux avait été annoncée mercredi.

La députée de l'Est ontarien sera donc accompagnée de Dyane Adam, la présidente du conseil de planification de l'Université de l'Ontario français, de l'avocat spécialisé en droits linguistiques Ronald Caza et de Marie-Pierre Héroux, la coprésidente du Regroupement étudiant franco-ontarien (RÉFO) à l'émission animée par Guy A. Lepage.

Photos de trois personnes dont deux femmes et un hommeAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Dyane Adam, Me Ronald Caza et Marie-Pierre Héroux se sont tous exprimés contre les récentes coupes du gouvernement Ford dans les services en français en Ontario.

Photo : Radio-Canada

Les quatre invités parleront de l'annulation de l'Université de l'Ontario français ainsi que de l'abolition du Commissariat aux services en français.

Amanda Simard s'est exprimée publiquement mercredi soir contre les compressions effectuées par son propre gouvernement.

Sa circonscription est l'une des deux seules en Ontario qui sont à majorité francophone.

Tout comme Me Caza et Marie-Pierre Héroux, Dyane Adam appuie la forte mobilisation citoyenne contre la décision du gouvernement provincial.

Tout le monde en parle est diffusée les dimanches à 20 h (21 h HA) à ICI Radio-Canada Télé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !