•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Premier pas vers une entente de collaboration entre la Nation Abitibiwinni et Hecla Québec

David Kistabish, chef de Pikogan

David Kistabish, chef de Pikogan

Photo : Radio-Canada / Émélie Rivard-Boudreau

Radio-Canada

Hecla Québec et le Conseil de la Première Nation Abitibiwinni entament des démarches en lien avec le projet d'exploration minière Casa Berardi, situé à 90 km au nord de La Sarre.

Avec les informations de Tanya Neveu

La signature d’un protocole d'entente a été annoncée mercredi matin par voie de communiqué.

Ce protocole prévoit que les parties doivent entreprendre un processus de négociation en vue de conclure une éventuelle entente de collaboration.

Le Chef de la Nation Abitibiwinni, David Kistabish, souhaite que sa nation soit un partenaire de premier plan dans le projet minier.

On parle d'emplois, on parle de formation, on parle d'opportunité d'affaires, on parle d'environnement, aussi.

David Kistabish

Il y a tous ces enjeux-là qui vont être discutés et qui ne sont pas négligeables. Ce sont des projets qui sont directement sur le territoire traditionnel d'Abitibiwinni. Ce sont des projets qui impactent les communautés et les familles, qui sont à proximité et celles qui pratiquent des activités traditionnelles, ajoute-t-il

Le vice-président et directeur général d'Hecla Québec, Alain Grenier, souhaite entamer des discussions sur une base gagnant-gagnant.

C'est vraiment un encadrement de nos relations entre Hécla-Québec, mine Casa Berardi et la communauté Abitibiwinni. On a l'intention de continuer à travailler ensemble avec des objectifs communs. On veut poursuivre nos discussions et mettre des initiatives avantageuses pour tout le monde, dit-il.

Abitibi–Témiscamingue

Métaux et minerais