•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des commerçants du centre-ville contre l'augmentation des tarifs de parcomètres

Vitrine de Le Brun en ville, remplie de marchandises de Noël

Le Brun en ville est une déclinaison urbaine du Magasin général Le Brun de Maskinongé, une attraction touristique bien connue en Mauricie et dans les environs.

Photo : Radio-Canada / Carolyne Brochu

Radio-Canada

Un des propriétaires de la boutique Le Brun en ville a menacé de devoir fermer son commerce si la Ville de Trois-Rivières allait de l'avant avec son projet d'augmenter la tarification des parcomètres au centre-ville.

Dans un témoignage senti présenté pendant la période de questions de la séance du conseil municipal de mardi, Richard Vienneau, qui possède aussi le Magasin général Le Brun à Maskinongé, a raconté avoir installé sa boutique au centre-ville de Trois-Rivières en raison de son dynamisme.

Le copropriétaire de Le Brun en ville croit aussi que l’élargissement des périodes tarifées pourrait faire mal à sa boutique. Nous sommes ouverts sept jours sur sept, les touristes sont là tous les jours, explique-t-il.

Un des atouts, c’est qu’il y a de la place pour stationner, que c’est gratuit les soirs et la fin de semaine, soutient le commerçant. Tu peux aller manger dans les restaurants, aller voir le bord de l’eau, participer aux nombreuses activités.

Le fait d’implanter un tarif, c’est un turn-off.

Richard Vienneau, copropriétaire de Le Brun en ville

La Ville de Trois-Rivières a annoncé la semaine dernière qu’elle songait à augmenter le prix des parcomètres et des stationnements municipaux.

Elle envisage aussi d’élargir les heures tarifées aux jeudis et vendredis soirs, ainsi qu’aux samedis, toute la journée.

Tout ce que ça coûte comme investissement, les panneaux solaires, les machines, mettre des limitations de trois heures, tout ça, est-ce que ça vaut vraiment la peine?, se demande Richard Vienneau.

Pensez-y à deux fois avant de perdre Le Brun en ville, a-t-il déclaré en guise de conclusion.

Mauricie et Centre du Québec

Affaires municipales