•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un fromage aux algues fabriqué à Trois-Pistoles

Divers fromages, dont un brie, un fromage suisse et un havarti, présentés en gros plan.
Fromages variés Photo: iStock
Radio-Canada

La Fromagerie des Basques participe à un projet de recherche dans le but de fabriquer un fromage aux algues. Des tests ont été effectués l'hiver dernier avec deux types d'algues produites en Gaspésie.

Un texte de Joane Bérubé

Quelques clients ont pu goûter au produit final.

Les résultats se sont avérés assez concluants pour qu’une nouvelle série de tests soient réalisés cet hiver. Les premiers fromages fabriqués avec des algues rouges goûteraient la mer.

La fromagerie de Trois-Pistoles collabore à un projet mené par l'Institut sur la nutrition et l'alimentation fonctionnelle (INAF) et financé par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ).

Un fromage de type camembert pourrait être commercialisé d’ici un an ou deux, indique l’enseignante à l'Université Laval et chercheuse à l'INAF Lucie Beaulieu. Je suis là pour accompagner la fromagerie, mais c’est eux qui décideront à quel moment se fera la commercialisation, précise la scientifique.

Cette dernière a profité du colloque sur la valorisation de la biomasse marine qui se déroulait mardi à Matane pour présenter l'état de ses travaux entamés en 2016.

Une salle de conférenceColloque sur la valorisation de la biomasse marine Photo : Radio-Canada

De multiples éléments d'étude

Faire un fromage aux algues n’est pas une idée neuve. De tels produits existent déjà en Europe, notamment en France, en Belgique et aux Pays-Bas. Je me suis dit qu’il y avait peut-être quelque chose à faire au Québec, rapporte Mme Beaulieu qui a découvert l’existence d’un fromage irlandais à base d’algues lors d’une conférence en... Australie.

En imaginant la fabrication d’un fromage à base d’algues, la scientifique cherchait avant tout à incorporer des algues dans des aliments pour en analyser les impacts potentiels.

Pour Lucie Beaulieu, Gaspésienne d’origine, les algues sont une source alimentaire d’avenir aux multiples vertus pour la santé humaine.

Ainsi, les algues étant des rehausseurs de saveurs, Mme Beaulieu souhaitait vérifier s’il était possible, dans une perspective de saine alimentation, de diminuer la quantité de sel utilisé pour fabriquer un fromage.

Algues laminaires sucréesAlgues laminaires sucrées Photo : Mérinov

Les algues ont aussi des effets antimicrobiens. Il lui apparaissait donc intéressant de tester si l’ajout d’algues pouvait aider à la conservation du fromage.

L’expérience permettra aussi d’analyser l’effet des algues sur la bioactivité et la microflore du fromage.

Notre hypothèse générale est que l’ajout d’algues ou de leurs extraits au fromage permettra d’améliorer leur salubrité et leur qualité nutritionnelle.

Extrait du projet de recherche présenté au MAPAQ

Le travail de recherche s’effectue en collaboration avec un collègue, microbiologiste spécialiste du fromage, Steve Labrie.

Mme Beaulieu souhaite aussi que la fabrication d’un produit à base d’algues permette aux fromageries artisanales du Québec de se démarquer.

Bas-Saint-Laurent

Alimentation