•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'hélicoptère qui avait quitté Rouyn-Noranda s'est écrasé dans les Laurentides

Un hélicoptère de la Sûreté du Québec dans les airs.
Un hélicoptère de la Sûreté du Québec (archives) Photo: Radio-Canada / Denis Leduc
Radio-Canada

Après 24 heures de recherches, un hélicoptère qui était parti de Rouyn-Noranda a été retrouvé mardi vers 16 h près du lac Brazeau, à Ivry-sur-le-Lac, dans les Laurentides. Le pilote, âgé de 50 ans, a été retrouvé inanimé et sa mort a été confirmée par la Sûreté du Québec (SQ).




Avec les informations de Marie-Hélène Paquin

Le Bureau de la sécurité des transports (BST) ainsi que des enquêteurs de la SQ ont ouvert une enquête pour mieux comprendre les causes de l'écrasement.

Les faits

Rappelons que le pilote avait quitté Rouyn-Noranda vers 10 h 30, lundi pour se rendre à Mirabel. Il n'est toutefois jamais arrivé à bon port.

La dernière communication du pilote a été faite autour de midi dans le secteur de Mont-Laurier.

Grâce à une triangulation, la police a pu établir que le dernier signal cellulaire émis par le pilote a été lancé dans la région de Saint-Adolphe-d'Howard, à une trentaine de kilomètres au nord de Mirabel.

En raison des conditions météorologiques, l'hélicoptère de la SQ n'avait pas pu décoller avant 11 h mardi. Un hélicoptère des Forces armées canadiennes a également été mis à contribution.

Abitibi–Témiscamingue

Disparition