•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trouver l'équilibre entre la moissonneuse-batteuse et la santé mentale

Un fermier au milieu de un champ pendant qu'une moissonneuse récolte le blé. Des gerbes de blé sont en avant-plan.

À la période des moissons, il peut être très difficile de s'absenter de sa ferme, selon l'agricultrice Cynthia Beck.

Photo : AFP / Mychele Daniau

Radio-Canada

Les fermiers rencontrent plus d'obstacles lorsque vient le temps d'obtenir des services psychologiques, selon l'étudiante en psychologie et agricultrice Cynthia Beck. Cette dernière estime que la distances entres les terres agricoles et les villes où se trouvent les spécialistes, ainsi que l'horaire chargé des agriculteurs peuvent expliquer la situation.

Elle a elle-même dû directement relever ce défi, lorsqu’elle a vécu des moments de dépressions périnatales. C’était pendant le temps des récoltes avec la moissonneuse-batteuse, se souvient-elle. C’était impossible pour moi de rencontrer quelqu’un face à face. À ce moment, elle ne pouvait pas se permettre de quitter sa ferme, ne serait-ce que pour une courte durée.

Cynthia Beck, vu du torse à la tête, lorsqu'une entrevue.

Cynthia Beck est impliquée depuis près de neuf ans dans des groupes de support pour des personnes vivants avec des problèmes de santé mentale, comme la dépression ou l'anxiété.

Photo : Radio-Canada

Cynthia Beck a raconté ce qu'elle a vécu et a exprimé ses idées lors d’une table ronde présentée mardi à la foire Agribition, à Regina. Parmi les solutions évoquées, elle croit qu’il devrait y avoir plus de ressources accessibles en ligne pour contrer les difficultés liées à l’éloignement des grands centres.

Un sujet d’intérêt

Déconstruire les préjugés et prévenir les problèmes de santé mentale auprès des agriculteurs est l’un des objectifs de Financement agricole Canada (FAC) pour l'année en cours. En partenariat avec des experts, le FAC vient de lancer l’initiative Cultiver la résilience, qui sert à transmettre des conseils pour prévenir les problèmes de santé mentale.

D'après un sondage du FAC mené en 2018, les agriculteurs répondaient aux critères entourant la dépression à 35 %, et l'anxiété, à 58 %.

Saskatchewan

Agro-industrie