•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Évitez de consommer de la laitue romaine au Québec et en Ontario

Des laitues romaines
L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) recommande d'éviter de consommer la laitue romaine au Québec, en Ontario et dans quelques États américains. Photo: Getty Images / Justin Sullivan
Radio-Canada

L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) recommande de cesser de manger de la laitue romaine et des mélanges contenant cette variété en raison d'une éclosion et de multiples cas de contamination à la bactérie E. coli. On rapporte jusqu'à maintenant 15 cas d'infection au Québec et 3 en Ontario. Plusieurs États américains sont également touchés.

Les gens infectés au Canada sont tombés malades entre la mi-octobre et le début du mois de novembre, a précisé l'ACIA dans une annonce transmise mardi après-midi. Six personnes ont été hospitalisées, et l'une d'entre elles a souffert de graves complications.

Aux États-Unis, les Center for Disease Control and Prevention font état de 32 personnes malades dans 11 États, dont 13 qui ont été infectées.

On ne signale aucun décès pour l'instant, tant au Canada qu'au sud de la frontière.

L'ACIA et la Food and Drug Administration américaine collaborent pour tenter d'établir l'origine de la laitue que les malades ont consommée.

Aucun rappel de laitue n'a été lancé pour l'instant.

« Cette souche d'éclosion connue comme l'E. coli O157 est plus susceptible que toute autre souche de causer de graves symptômes », mentionne l'ACIA.

« Les femmes enceintes, les personnes dont le système immunitaire est affaibli, les enfants en bas âge et les personnes âgées courent le plus grand risque de complications graves. »

Une infection à l'E. coli peut entraîner des nausées, des vomissements, des maux de tête, de la fièvre, des crampes d'estomac, ainsi que des diarrhées liquides ou sanglantes.

Santé publique

Santé