•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le projet « J'ai mon appart' » progresse à Shawinigan

Michèle Lafontaine, présidente du projet « J'ai mon appart' », se trouve sur le terrain qui sera cédé par la Ville de Shawinigan.
Michèle Lafontaine, présidente du projet « J'ai mon appart' », se trouve sur le terrain qui sera cédé par la Ville de Shawinigan. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Un immeuble de 12 logements dans le secteur Grand-Mère de Shawinigan accueillera « J'ai mon appart' », un projet de logements supervisés pour des adultes vivant avec une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l'autisme.

La Commission scolaire de l’Énergie a décidé de vendre l’ancienne école Saint-Jean-Bosco à la Ville de Shawinigan, qui cédera une partie de la cour au projet « J’ai mon appart' », qui y construira un immeuble.

Douze appartements de trois pièces et demie seront aménagés. Une supervision y sera offerte 24 heures sur 24.

Actuellement, 29 résidents potentiels ont manifesté leur intérêt à occuper l'un des logements disponibles. Des critères précis permettront de sélectionner les futurs locataires.

Les appartements seront destinés à des personnes qui ont un bon degré d’autonomie, qui ont un travail ou fréquentent l’école, mais qui ont besoin d’un coup de pouce de supervision, explique l'instigatrice du projet, Michèle Lafontaine.

Pour écouter l'entrevue de Michèle Lafontaine à l'émission Facteur matinal, cliquez ici.

Marie-Christine Morand, 54 ans, sera vraisemblablement la doyenne de l'immeuble. Elle a perdu ses parents et vit avec son frère et sa belle-soeur depuis quelques années. Elle suit les développements du projet avec grand intérêt.

C'est important parce que je vais être dans mes affaires, fait valoir celle qui apprécie aussi que je terrain soit situé près des commerces et des services de transport en commun.

Elle a intégré un plateau de travail et est retournée à l'école. Pour ses proches, le fait d'avoir son logement lui permettra d'asseoir son autonomie.

Objectif 2020

Plus du tiers du financement du projet de 2,6 millions de dollars a été trouvé. Le lancement officiel de la campagne de financement de « J’ai mon appart' » doit avoir lieu en janvier 2019.

Les premiers résidents des appartements supervisés devraient prendre possession des lieux dans deux ans, soit à l'automne 2020.

C'est ambitieux, mais c'est réaliste, dit Michèle Lafontaine. 

D'après les informations de Marie-Ève Trudel

Mauricie et Centre du Québec

Société