•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rimouski se porte à la défense de la planète

Une jeune pousse émerge d'un sol craquelé.

Rimouski s'engage dans la lutte aux changements climatiques.

Photo : getty images/istockphoto / gece33

Radio-Canada

Le conseil municipal de Rimouski a adopté lundi soir une résolution qui s'inspire de la Déclaration citoyenne d'urgence climatique.

Devant plus d'une centaine de citoyens, les élus ont voté pour exprimer leur intérêt à s'impliquer et à s'investir dans la lutte contre les changements climatiques. Plusieurs citoyens ont défilé au micro pour saluer l'appui des conseillers à cette bataille.

Je n’ai jamais été aussi fière d’être Rimouskoise.

Lyne Morissette, scientifique et résidente de Rimouski
Au micro, l'instigatrice du mouvement rimouskois lié au dépôt de la Déclaration citoyenne universelle d'urgence climatique, Patricia Posadas

Au micro, l'instigatrice du mouvement rimouskois lié au dépôt de la Déclaration citoyenne universelle d'urgence climatique, Patricia Posadas

Photo : Radio-Canada / Denis Leduc

Le maire de Rimouski, Marc Parent, affirme que la Ville aura besoin d'un peu de temps pour réfléchir avant d'agir. Toutefois, il a promis que des gestes seront posés rapidement. Le maire a voulu, lundi soir, démontrer la volonté et l’enthousiasme des élus à s'engager dans cette bataille.

Tout le monde voulait proposer et tout le monde voulait appuyer [la résolution].

Marc Parent, maire de Rimouski

À titre d’exemple d’action concrète, Marc Parent a notamment évoqué l'idée de bannir les contenants en styromousse comme le font déjà plusieurs villes américaines comme New York et Los Angeles.

Un citoyen, Marcel Michaud, a félicité les conseillers tout en soulignant les contradictions entre le discours et les actions.

Selon lui, 19 des 25 véhicules garés dans le stationnement de l'hôtel de ville étaient des camionnettes ou des véhicules utilitaires sport.

Plus d'une centaine de citoyens étaient présents au conseil municipal de Rimouski, lundi soir, pour faire le suivi de la demande d'adoption de la Déclaration citoyenne universelle d'urgence climatique faite à la séance du conseil du 5 novembre 2018.

Plus d'une centaine de citoyens étaient présents au conseil municipal de Rimouski, lundi soir, pour faire le suivi de la demande d'adoption de la Déclaration citoyenne universelle d'urgence climatique faite à la séance du conseil du 5 novembre 2018.

Photo : Radio-Canada / Denis Leduc

Par ailleurs, plusieurs villes au Québec prévoient adopter ou ont adopté la Déclaration citoyenne d'urgence climatique dont Matane et Gaspé.

D'après les informations de Denis Leduc

Bas-Saint-Laurent

Politique municipale