•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les étudiantes sages-femmes en grève

Ventre de femme enceinte
Ventre de femme enceinte Photo: iStock
Radio-Canada

Les étudiantes sages-femmes à l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) ont déclenché une grève la nuit dernière. Ce moyen de pression s'inscrit dans la mobilisation en faveur de la rémunération des stages.

La grève des étudiantes sages-femmes sera en vigueur jusqu’au 24 novembre, à minuit.

L’Association des étudiantes en pratique sage-femme de l’UQTR (AÉSFQ) dit que cette grève marque le début d’une mobilisation offensive pour la rémunération de tous les stages et pour la reconnaissance et la valorisation du travail étudiant.

Au cours de leur formation, les étudiantes sages-femmes doivent réaliser plus de 2350 heures de stage non rémunérées, rapporte l’AÉSFQ.

À l’instar d’autres associations étudiantes au Québec, l’AÉSFQ dit vouloir tenir un vote de grève générale illimitée à l’hiver 2019 si le gouvernement provincial n’acquiesce pas à ses demandes dès la prochaine session, en janvier prochain.

Mauricie et Centre du Québec

Éducation