•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Saskatoon fera payer la collecte des ordures à partir de 2020

Trois bacs à ordures.
Trois tailles de bacs à ordures seront offerts à la population de Saskatoon. Photo: CBC / Guy Quenneville
Radio-Canada

Une faible majorité du conseil municipal de Saskatoon a voté lundi pour le plan de réduction des déchets de la ville. Les conseillers et les fonctionnaires municipaux débattent depuis des mois de la façon de faire payer à la population la collecte des ordures et des déchets organiques.

Les conseillers municipaux ont approuvé le plan selon lequel tous les contribuables de la ville paient la collecte des produits organiques, à même leurs impôts fonciers. Le plan obligerait les propriétaires à payer le ramassage des ordures par des factures mensuelles. Elles varieraient selon les trois tailles de bacs différentes.

Explication sur les 3 bacs à ordures de la Ville de Saskatoon.Les trois types de bacs à ordures Photo : Radio-Canada

La décision des élus de scinder en deux les méthodes de paiement allait à l’encontre de la recommandation de la Ville. Elle souhaitait que les matières organiques et la collecte des ordures ménagères soient traitées comme des services publics, moyennant des frais mensuels qui seraient facturés directement aux propriétaires. La Ville espérait qu’avec ce système de paiement, elle pourrait réduire de 70 % le montant de déchets envoyés à la décharge.

Un plan contesté

Des membres du conseil municipal avaient des opinions divergentes au sujet du projet. Certains conseillers regrettent que les appartements, les copropriétés et les installations industrielles et commerciales ne soient pas concernés par ce plan.

Une conseillère qui a voté pour la collecte payante, Cynthia Block, voulait savoir pourquoi les propriétaires étaient utilisés comme cobayes du nouveau système plutôt que les grandes entreprises. La Ville a répondu que le système pour les particuliers était plus complexe et prenait plus de temps à concevoir, d’où l'intérêt de le mettre en place le plus tôt possible.

Une autre conseillère, Ann Iwanchuk, qui a voté contre le projet, regrette que le nom du programme « Pay As You Throw » ( « Payez ce que vous jetez ») ne reflète pas la nature du système. Les propriétaires paieraient des frais mensuels fixes, quelle que soit la quantité de déchets contenus dans leur bac et leur lieu de résidence.

Je ne crois pas qu'il soit efficace de pénaliser les gens pour qu'ils aient un bon comportement.

Ann Iwanchuk, conseillère municipale

Selon la conseillère Mairin Loewen, la décision du conseil municipal est un pas dans la bonne direction pour permettre d’atteindre l’objectif de réduire la production de déchets.

Le montant à payer par les habitants de Saskatoon sera révélé l’an prochain. Le règlement entrera en vigueur en 2020.

D'après les informations de CBC News

Saskatchewan

Société