•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Résidence Sawyerville forcée de mettre fin à ses activités

La Résidence Sawyerville est forcée de fermer ses portes.
La Résidence Sawyerville est forcée de fermer ses portes. Photo: Radio-Canada / Jean Arel
Radio-Canada

Lundi en fin de journée, le Centre intégré universitaire de santé et des services sociaux de l'Estrie - Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CIUSSS de l'Estrie - CHUS) a avisé les exploitants de la Résidence Sawyerville qu'il révoquait la certification de résidence privée pour aînés (RPA) de l'établissement situé à Cookshire-Eaton.

C'est depuis 2015 que le CIUSSS de l'Estrie CHUS surveille la résidence. Une visite d'inspection en juillet dernier a eu lieu. La décision a été prise en dernier recours. On a relevé à plusieurs reprises des non-conformités, on leur a donné du temps, on a essayé de collaborer avec eux, mais malheureusement ça n'a pas été possible, explique la directrice de la qualité, de l'éthique, de la performance et du partenariat, Joanne Roberts.

Le CIUSSS de l'Estrie-CHUS énumère des mentions d'incidents, des manquements dans l'administration de médicaments, certains critères socio-sanitaires n'ont pas été respectés et plusieurs intervenants ont mentionné des préoccupations aux niveaux des suivis et de la santé des résidents.

Notre responsabilité est d'assurer un processus rigoureux et transparent afin que les lieux physiques de leur chez-soi et les services qu'ils y reçoivent soient conformes et sécuritaires.

Joanne Roberts, directrice de la qualité, de l'éthique, de la performance et du partenariat

La fin des activités de la Résidence Sawyerville est prévue le 28 novembre prochain. En tout, 23 résidents doivent être relocalisés. Le CIUSSS de l'Estrie-CHUS sera présent pour les accompagner.

Le propriétaire de la Résidence Sawyerville, Alain Parenteau, et certaines familles ne s'expliquent pas la décision, ils disent être dans l'incompréhension totale.

M. Parenteau pourrait choisir de transformer les lieux en maison de chambres, ainsi, il n'aurait plus à se plier aux exigences du CIUSSS de l'Estrie-CHUS.

Estrie

Société