•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un homme accusé d'avoir enlevé son fils en 1987 plaide non coupable

Photo d'un homme noir avec une moustache et un afro
Allan Mann fils avait obtenu de faux papiers après s'être enfui aux États-Unis avec son fils, selon la police. Photo: Missing Children's Society of Canada
Radio-Canada

Un homme accusé d'avoir enlevé son fils lors d'une visite parentale à Toronto en 1987 pour ensuite l'amener aux États-Unis a plaidé non coupable d'avoir utilisé une fausse identité, lors d'une comparution en cour à New Haven, au Connecticut.

La police américaine avait arrêté Allan Mann fils le mois dernier dans cet État, où il aurait vécu sous une fausse identité avec son fils.

Photo du visage d'un bambin noirJermaine Mann avait 21 mois lorsque son père l'a enlevé, selon la police. Photo : Missing Children Society of Canada

M. Mann est accusé aux États-Unis d'avoir menti aux autorités quant à sa véritable identité pour obtenir une aide financière en matière de logement et de soins de santé. L'homme de 66 ans vivait sous le nom de Hailee DeSouza, selon la police.

Au Canada, il est aussi accusé de l'enlèvement de son fils, Jermaine, qui n'avait que 21 mois à l'époque, selon la police.

Ce dernier a toujours cru que sa mère était morte à sa naissance. L'homme, qui a maintenant 33 ans, a finalement rencontré sa mère, Lyneth Mann-Lewis, le mois dernier.

Une femme noire portant une veste rose accompagnée d'une femme et d'un homme qui lui met la main sur l'épaule.Lyneth Mann-Lewis réconfortée par des membres de sa famille, lors d'un point de presse le mois dernier pour parler des retrouvailles avec son fils. Photo : La Presse canadienne / Tijana Martin

M. Mann demeure détenu en attendant son procès. La sélection des jurés doit commencer le 7 janvier.

Le père doit être extradé au Canada après la fin des procédures judiciaires contre lui aux États-Unis.

Toronto

Enlèvement