•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Anne Leis élue présidente de la Société Santé en français

Une femme aux cheveux grisonnants et portant des lunettes de vue.
C'est la Saskatchewanaise Anne Leis qui a été élue à la présidence de la Société Santé en français. Photo: Radio-Canada

La Fransaskoise Anne Leis a été élue à la tête de la Société Santé en français (SSF), une organisation nationale qui milite pour un meilleur accès aux services de santé francophones en milieu minoritaire.

Le résultat du vote des délégués francophones des provinces et des territoires a été dévoilé lors de l’assemblée générale de l’organisation, vendredi.

La Saskatchewanaise était vice-présidence de la SSF depuis près de six ans. Elle était également, jusqu’à son élection, à la tête du Réseau Santé en français de la Sasktachewan (RSFS). Son mandat avec la SFF sera d’une durée de deux ans et pourra être renouvelé jusqu’à trois fois.

« C’est excitant et motivant, réagit-elle. En même temps, c’est un peu intimidant, parce que [le réseau] rassemble beaucoup de monde partout au Canada. »

La professeure au département de la santé à l’Université de la Saskatchewan a confiance en ses connaissances et aptitudes pour son nouveau mandat. Elle dispose de plusieurs années d’expérience au sein de la francophonie et de conseils d’administration, ainsi que dans le domaine de la santé. Elle souhaite toutefois rattraper son manque possible de connaissances des réalités locales en discutant avec tous les réseaux.

Je pense que les défis qu’on a aujourd’hui, ce sont des défis de croissance. On est en pleine adolescence.

Anne Leis, nouvelle présidente de la Société Santé en français

« C’est important de se remettre en question, de chercher à mieux faire, de renouveler sa vision, de savoir où l’on s’en va, de devenir plus performant, énumère-t-elle. C’est sur tous ces dossiers que j’aimerais travailler. »

Anne Leis se dit également préoccupée par les compressions budgétaires dans les services en français annoncées par Doug Ford, en Ontario.

Si on touche à la francophonie d’une province, cela a des conséquences partout.

Anne Leis, nouvelle présidente de la Société Santé en français

« Pour l’instant, c’est un signal de soutien et de préoccupation profonde par rapport à un positionnement qui est perçu comme une marche en arrière », dit-elle.

L’élection d’Anne Leis sera suivie d’un autre processus de nomination pour la SSF dans les mois à venir, puisque le directeur général de l’organisation termine bientôt son mandat. Le Réseau Santé en français de la Sasktachewan devra également élire une nouvelle personne au poste de président(e).

Saskatchewan

Francophonie