•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Équipe Labeaume réclame un nouveau pont d'étagement dans Lebourgneuf

La congestion est souvent importante à l'angle de l'autoroute Robert-Bourassa et du boulevard Lebourgneuf.

La congestion est souvent importante à l'angle de l'autoroute Robert-Bourassa et du boulevard Lebourgneuf.

Photo : Radio-Canada/Carl Boivin

Radio-Canada

Équipe Labeaume réclame la construction d'un pont d'étagement au-dessus de l'autoroute Robert-Bourassa, à l'angle du boulevard Lebourgneuf, pour améliorer la fluidité de la circulation dans le secteur. À trois semaines de l'élection municipale partielle dans Neufchâtel-Lebourgneuf, le maire affirme que la facture serait payée par le gouvernement provincial.

Un texte de Jean-François Nadeau

Selon Régis Labeaume, le développement immobilier s'est fait beaucoup plus rapidement que prévu dans le secteur. Résultat : près de 70 000 véhicules par jour empruntent l'intersection à l'angle de Robert-Bourassa et Lebourgneuf, ce qui correspond au débit anticipé pour 2021.

Équipe Labeaume souhaite la construction une infrastructure similaire à celle construite à la hauteur du chemin des Quatre-Bourgeois, sur Robert-Bourassa.

Régis Labeaume estime que le pont réglerait 80 % des problèmes de circulation sur Lebourgneuf et Robert-Bourassa.

« Pour les gens qui circulent sur Lebourgneuf, ils vont couper l'attente de moitié, parce que la moitié des feux de circulation vont disparaître, explique-t-il. Les voitures de Robert-Bourassa vont passer en dessous de Lebourgneuf. La circulation va être transformée drastiquement. »

Entre 40 et 50 millions de dollars

Le chef du parti, Régis Labeaume, était aux côtés de la candidate du district de Neufchâtel-Lebourgneuf, Dominique Turgeon, pour promettre de mettre son poids politique afin de convaincre le ministère des Transports (MTQ) de réaliser le projet évalué entre 40 et 50 millions de dollars. Selon lui, la totalité de la facture devra être assumée par le MTQ.

« Ils sont propriétaires, c'est à eux cette route-là. C'est eux qui doivent payer. Maintenant, il reste faire prioriser notre projet pour qu'il soit au-dessus de la liste. C'est notre travail politique à faire, qui devrait se faire dans les deux prochaines années. Il faut les convaincre », affirme Régis Labeaume.

Aucune discussion n'a été entammée avec le gouvernement ed François Legault à ce sujet. Le projet faisait partie des promesses du candidat libéral, Patrick Huot, qui n'a pas été réélu.

Le maire souhaite néanmoins que les travaux débutent en 2022-2023. Il souligne que le pont d'étagement pourrait être construit en même temps que l'élargissement de l'autoroute Robert-Bourassa, qui sera fait dans le cadre du réseau de transport structurant.

Une étude pour évaluer la faisabilité de divers scénarios pour améliorer la fluidité à cette intersection est en cours au MTQ. Elle devrait être complétée en 2019.

Régis Labeaume répète que l'augmentation de la limite de vitesse à 70 km/h sur la portion boulevard urbain de Robert-Bourassa, réclamée par Québec 21, ne réglera pas le problème de fluidité.

Québec

Politique municipale