•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des citoyens d’Alma se mobilisent pour la protection de l'environnement

L'hôtel de ville d'Alma

L'hôtel de ville d'Alma

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Radio-Canada

Après des centaines de personnalités publiques qui ont signé un « Pacte pour la transition » il y a deux semaines, c'est au tour de citoyens d'Alma d'emboîter le pas.

Une soixantaine de citoyens du groupe Alma en transition se sont fait entendre lundi soir lors du conseil municipal.

Des membres du groupe ont déposé une déclaration citoyenne universelle d’urgence climatique pour sensibiliser les élus à la lutte contre les changements climatiques.

Ce n’est pas agressif du tout, on vient dire à la municipalité qu’on aimerait qu’elle embarque de façon plus active. Ce n’est pas qu’il se fait rien, mais on pourrait en faire davantage.

Gérald Tremblay, membre du groupe Alma en transition

Les citoyens ont questionné les élus sur ce qu’ils pensaient faire pour encourager la population à diminuer son empreinte écologique.

Le groupe a aussi recommandé à la Ville de développer des programmes afin que les citoyens soient moins dépendants aux produits pétroliers.

Des gens sont assis dans une salle. Devant, il y a la table avec les conseillers et le maire.

La salle du conseil municipal était bondée lundi soir.

Photo : Radio-Canada / Jessica Blackburn

Le maire Marc Asselin s’est dit ouvert à regarder les demandes des citoyens.

 On a du chemin à faire, mais on est d’accord qu’il faut qu’il se fasse des choses à tout prix. Mais, à quelle vitesse, jusqu’où on va, jusqu'où on endette une population, jusqu’où qu’on leur demande d'augmenter leurs taxes? C’est tout l’effet domino que ça peut donner. Alors il y a une équité et un équilibre à avoir dans le dossier. Je prend bonne note de ce que vous amenez, on va devoir étudier ça et le travailler , a mentionné le maire aux gens présents.

Selon le groupe, l’urgence d’agir est claire pour protéger l’environnement et les mesures à prendre doivent émaner des communautés.

 Quand il y a des tornades, des inondations ou des sécheresses, ça se passe à l’échelle du territoire municipal , ajoute M. Tremblay.

Il souligne que des initiatives locales, comme le projet Taxibus à Alma, connaissent des succès évidents et engendrent des retombées immédiates dans la communauté.

Saguenay–Lac-St-Jean

Changements climatiques