•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trump « n'empêchera pas » une limitation du champ de l'enquête russe

Le président Donald Trump le 15 novembre 2018.

Le président américain soutient qu'il appartient à Matthew Whitaker, et à lui seul, de décider du sort qu'il convient de réserver à l'enquête.

Photo : Reuters / Leah Millis

Reuters

Donald Trump déclare dans une interview diffusée dimanche sur Fox News qu'il n'interviendra pas si son nouveau ministre de la Justice, Matthew Whitaker, décide de limiter le champ d'action de l'enquête menée par le procureur spécial Robert Mueller sur l'ingérence de la Russie dans la présidentielle de 2016.

Dans cet entretien enregistré vendredi, le président américain ajoute qu'il refuserait probablement de répondre de vive voix aux questions de Robert Mueller, qui cherche aussi à établir s'il y a eu collusion entre son équipe de campagne et Moscou, et si Donald Trump s'est par la suite rendu coupable d'entrave à la justice.

Whitaker, qui a vivement critiqué l'enquête russe par le passé et suggéré de couper les fonds à Mueller, est chargé de la superviser depuis que Trump l'a désigné procureur général le 7 novembre en remplacement de Jeff Sessions, dont il a obtenu la démission.

L'opposition démocrate, qui considère Whitaker comme un « laquais » de Trump, le soupçonne d'avoir été nommé à ce poste dans le seul but de torpiller le travail de Mueller.

Une femme tient une banderole sur laquelle on peut lire « Trump n'est pas au-dessus de la loi ».

Le 8 novembre 2018, des manifestants new-yorkais ont soutenu Robert Mueller.

Photo : Reuters / Jeenah Moon

Dans l'interview accordée à Fox News, le président américain soutient qu'il appartient à Matthew Whitaker, et à lui seul, de décider du sort qu'il convient de réserver à l'enquête et affirme qu'il « ne s'en mêlera pas ». « Il est très habile politiquement... Il fera ce qui est bon », précise-t-il.

Trump, qui considère que l'enquête menée par Mueller est une « chasse aux sorcières », ajoute que Whitaker « a eu totalement raison » d'affirmer avant sa nomination qu'il n'y a pas eu de collusion entre l'entourage du candidat républicain et les autorités russes.

Matthew Whitaker.

L'opposition démocrate considère Whitaker comme un « laquais » de Trump.

Photo : Reuters / Yuri Gripas

Les démocrates, qui retrouveront en janvier une majorité à la Chambre des représentants après leur succès aux élections de mi-mandat du 6 novembre, ont promis de tout faire pour empêcher que l'enquête russe ne soit enterrée.

« Nous montrerons du doigt toute responsabilité que (Whitaker) pourrait avoir là-dedans », a déclaré Adam Schiff, le principal élu démocrate à la commission du renseignement de la Chambre, à la chaîne ABC.

Politique américaine

International