•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Finale de l'Ouest : les Stampeders, mal-aimés

Taylor Loffler des Blue Bombers tente d'arrêter Don Jackson des Stampeders, qui court avec le ballon.
Les Stampeders ont perdu le dernier duel face aux Bombers, à Winnipeg, le 26 octobre. Photo: La Presse canadienne / Jeff McIntosh
Radio-Canada

Le quart-arrière des Stampeders de Calgary, Bo Levi Mitchell, sait que son équipe n'est pas la plus aimée à l'extérieur de la métropole albertaine.

Il comprend que les gens en ont assez de voir les Stampeders en finale de la Coupe Grey et qu’ils souhaiteraient voir une autre formation représenter l’Ouest, la semaine prochaine, à Edmonton.

Même moi, je ne voudrais plus les voir si je ne jouais pas pour eux.

Bo Levi Mitchell

Les Blue Bombers de Winnipeg tenteront d’empêcher les Stampeders de prendre part à un troisième match de la Coupe Grey d'affilée.

Favoris pour remporter le match ultime au cours des deux dernières saisons, les Stampeders ont perdu contre les Argonauts de Toronto, l’an passé et contre le Rouge et Noir d’Ottawa en 2016.

La semaine dernière, Winnipeg a surpris la Saskatchewan, chez elle, par le pointage de 23-18.

Ils reviennent de Regina avec une victoire et tout le monde sait comment il est difficile de gagner là-bas, a déclaré le secondeur Jamar Wall.

Il ajoute : maintenant, ils s’en viennent ici, motivés, en se disant qu’ils sont encore capables de créer une surprise.

Wall mentionne que ce n’est rien de nouveau pour lui et ses coéquipiers, car chaque année, l’équipe qui se présente à Calgary en finale de l’Ouest croit pouvoir gagner.

Calgary a accueilli la finale de l’Ouest à trois reprises au cours des quatre dernières saisons et a remporté le match chaque fois.

La vraie saison

Avant une victoire décisive contre les Lions lors du dernier match de la saison, les Stampeders avaient perdu trois fois de suite. Une de ces défaites était survenue le 26 octobre, face aux Blue Bombers.

Les gens nous disent depuis un mois que nous ne sommes plus l’équipe que nous étions auparavant, a déclaré l’entraîneur-chef de Calgary, Dave Dickenson.

Lors de sa rencontre avec les médias, à un peu plus de 24 heures du botté d’envoi, l’entraîneur-chef Dave Dickenson a mentionné que l’organisation avait fait du bon travail au cours de la saison morte afin de pouvoir se maintenir au sommet de la LCF.

Il sait cependant que les résultats en saison ne veulent plus rien dire.

Nous sommes toujours jugés sur nos résultats en séries éliminatoires, nous le savons très bien.

Dave Dickenson, entraîneur-chef, Stampeders

Une première en 36 ans

Les Blue Bombers ont passé plusieurs saisons au sein de la division Est de la LCF. C’est ce qui explique que le dernier duel entre les deux formations, pour une place en finale, remonte à 1982.

Les deux équipes se sont cependant affrontées lors de la finale à deux reprises, en 1992 et en 2001, chaque fois, c’est Calgary qui est sortie victorieuse.

La dernière présence de Winnipeg à un match de la Coupe Grey remonte à 2011. Les Lions de la Colombie-Britannique avaient gagné 34-23.

Les Bombers ont pris part à 24 matchs de la Coupe Grey, un sommet dans la LCF. Leur fiche est de 10-14, la dernière victoire est survenue en 1990.

Le quart-arrière Matt Nichols sait qu’il est rare de voir une équipe se qualifier pour le match de la Coupe Grey en remportant deux matchs éliminatoires sur la route.

Les Eskimos sont les derniers à l’avoir fait, c’était en 2005.

J’ai déjà oublié le match de la semaine dernière. Ce que j’ai en tête maintenant, c’est que nous n’avons qu’un match sur la route à gagner pour obtenir notre billet, pas deux.

Matt Nichols, quart-arrière, Blue Bombers

Nichols dit qu’il n’a rien senti de spécial lors de sa préparation pour le match de dimanche. Il s’attendait à être plus nerveux qu’à l’habitude, vu l’enjeu de la rencontre, mais ça n’a pas été le cas.

L'ex-joueur des Eskimos a lancé huit passes de touché et seulement une interception lors des sept plus récents matchs des siens. Les Bombers présentent un dossier de 6-1 depuis la mi-septembre.

Nous avons l’impression d’être en éliminatoires depuis deux mois maintenant, dit Nichols.

Le match sera présenté à 14 h 30 (HNR).

Avec les informations de La Presse canadienne

Football

Sports