•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une Gatinoise découvre un taux élevé de radon chez elle

Un tuyau d'un système d'évacuation du radon.
Le radon peut s'infiltrer dans les maisons à travers des fissures dans les fondations. Photo: Radio-Canada

Inodore, sans goût et invisible, le radon est un gaz radioactif particulièrement dangereux qui peut se retrouver dans certaines résidences. Une résidente du secteur du Plateau en a découvert chez elle récemment. Elle demande maintenant à la Ville de Gatineau d'en faire plus pour sensibiliser la population.

Jacinthe David avait l’intention de finir le sous-sol de sa maison construite l’an dernier. Elle a cependant décidé d’effectuer des tests de qualité de l’air avant de se lancer dans la rénovation.

Grande surprise, j’ai eu des niveaux élevés de 400 Becquerels, deux fois plus que recommandés par Santé Canada pour faire une action, raconte Mme David.

Une femme dans une maison répond aux questions d'un journaliste à la caméra. Jacinthe David a découvert des concentrations élevées de radon dans sa maison construite l'an dernier. Photo : Radio-Canada

Elle a rappelé son promoteur immobilier après la fâcheuse découverte et ce dernier a accepté de payer et d’installer un système qui peut coûter entre 2500 $ et 5000 $ pour évacuer l’air toxique.

Le radon peut toucher des zones parfois très restreintes. La maison de Mme David est contaminée, mais celle de son voisin, construite par le même promoteur à la même époque, pourrait être épargnée. Il est impossible de le savoir sans faire des tests spécifiques.

La démarche de Mme David pourrait inspirer ses voisins.

On n’a pas fait les tests. Mais c’est intéressant de voir que la voisine d’en face l’a fait. Et maintenant on se demande si on devrait le faire, indique Christian Chouinard, qui habite le même secteur que Mme David.

Selon l'inspecteur en bâtiments Francis Caza, il est important de procéder aux tests nécessaires puisque l’on retrouve du radon dans le sol en Outaouais et en Ontario.

Dans notre région, c’est plutôt vers Chelsea. La section du Plateau, c’est élevé, mais pas autant qu'à Kanata, explique le spécialiste.

La conseillère municipale du district du Plateau, Maude Marquis-Bissonnette, n’était pas disponible pour commenter le dossier.

Avec les informations de Martin Robert

Société