•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moncton demande de l’argent à la province pour les sans-abri

Une dizaine de sans-abri ont dû être délogés de leur campement au centre-ville de Moncton pour des raisons de sécurité.

Une dizaine de sans-abri ont dû être délogés de leur campement au centre-ville de Moncton le 8 novembre 2018 pour des raisons de sécurité.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Ville de Moncton a demandé un fonds d'urgence à la province pour l'aider à loger les sans-abri en vue de la saison hivernale.

Ernie Steeves, député de Moncton-Nord-Ouest et ministre des Finances du Nouveau-Brunswick a dit qu’il s’était entretenu sur le sujet avec la mairesse, Dawn Arnold, vendredi.

On essaye de trouver une solution immédiate et c’est très difficile, a-t-il indiqué. Nous voulons faire en sorte que personne ne soit dans la rue pour l’hiver. En plus, la saison est précoce cette année.

Ernie Steeves et Robert Gauvin assis à la table discutent. Il y a de nombreux dossiers devant eux.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Ernie Steeves (Finances) et Robert Gauvin (Tourisme, Culture) discutent peu de temps avant le début de la rencontre ministérielle.

Photo : Radio-Canada / Nicolas Pelletier

« On doit trouver un endroit pour les garder au chaud et au sec. »

— Une citation de  Ernie Steeves, député de Moncton-Nord-Ouest et ministre des Finances du Nouveau-Brunswick

Le problème de l’itinérance est sur toutes les lèvres au conseil municipal de la Ville depuis la semaine dernière, lorsque la police a dû démolir un campement de tentes qui abritaient une dizaine de sans-abri près du centre-ville.

Après coup, la mairesse avait sondé la population sur Facebook pour trouver des solutions aux problèmes d’itinérance.

Mme Arnold dit que la Ville considère différentes solutions pour le moment, dont confier des immeubles abandonnés à des organisations sans but lucratif.

Dawn Arnold en entrevue
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Dawn Arnold, mairesse de Moncton, estime qu'une taxe hotelière pourrait

Photo : Radio-Canada / François Le Blanc

Une première pour le ministre

Le ministre des Finances n’a pas voulu dire combien d’argent la Ville de Moncton avait demandé, mais a confirmé que l’aide pourrait aider un peu plus d’une centaine de personnes.

Dans la foulée, M. Steeves a avoué qu’il ne savait pas trop comment des fonds d’urgence étaient alloués, comme il n’est en poste que depuis quelques jours seulement.

On va faire essayer de démêler ça en fin de semaine et la semaine prochaine. Il faut qu’on s’adresse à d’autres paliers de gouvernement aussi, a-t-il précisé.

La nouvelle ministre du Développement social, Dorothy Shephard, sera aussi de la partie : Il y a des gens qui souffrent en ce moment et il faut leur trouver un endroit où dormir.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !