•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Rouge et Or se qualifie facilement pour la Coupe Vanier

Vincent Forbes-Mombleau célèbre le premier de ses trois touchés
Vincent Forbes-Mombleau célèbre le premier de ses trois touchés. Photo: Courtoisie Rouge et Or, Mathieu Bélanger.

Le Rouge et Or de l'Université Laval a été sans pitié pour les X-Men de l'Université Saint-Francis-Xavier, écrasant l'adversaire 63-0 en finale de la coupe Uteck. Il affrontera les Mustangs de l'Université Western Ontario samedi prochain, à Québec, en grande finale de la coupe Vanier.

Un piège, les X-Men? Trop peu pour la troupe de Glen Constantin, qui a exécuté son plan de match sans jamais lever le pied.

L'offensive du Rouge et Or a démarré le match en lion, traversant le terrain dès sa première possession du ballon. La poussée a été couronnée par une passe d'Hugo Richard à Vincent Forbes-Mombleau, qui marquait le premier de ses trois touchés en première demie.

Hugo Richard a été étincellant à son avant-dernier départ dans le circuit universitaire. Il a complété 22 de ses 27 offrandes, terminant le duel avec des gains de 327 verges et 5 passes de touché.

Le vétéran de cinquième année espère soulever la coupe Vanier à domicile la semaine prochaine, un scénario rêvé pour accrocher ses crampons.

Ça va être super spécial pour moi et pour tous les autres joueurs de cinquieme année. De pouvoir finir dans une finale de la coupe Vanier, à la maison, on ne peut pas demander mieux.

Hugo Richard, quart-arrière du Rouge et Or

Richard est également fort motivé à venger l'échec des siens l'an dernier face aux Mustangs.

Le spectacle Alexis Côté

En parfait contrôle, l'Université Laval s'est permise de reposer ses partants en deuxième moitié de match.

En relève, le porteur de ballon Alexis Côté ne voulait pas être en reste et s'est chargé de l'offensive.

Le porteur de ballon du Rouge et Or Alexis CôtéAlexis Côté était tout sourire après la rencontre, lui qui a marqué trois touchés au sol. Photo : Radio-Canada

En deux quarts, le numéro 30 a cumulé 204 verges sur 22 courses, marquant lui aussi trois majeurs.

« Je ne m'attendais pas à ça! C'est un match où mon numéro est sorti », a résumé le porteur de ballon.

Malgré le pointage et un adversaire déjà à bout de souffle, il n'a jamais été question pour lui de ralentir. « Je veux absolument faire le plus de verges que je peux », a-t-il dit, saluant le travail de la ligne offensive qui a complètement dominé le front défensif des X-Men.

Défensive sans faille

La défensive du Rouge et Or a quant à elle complètement neutralisé le porteur de ballon Jordan Socholotiuk, seul joueur au Canada à avoir atteint la marque des 1000 verges (1009) au sol cette saison.

L'Université Laval n'a accordé que trois premiers jeux aux représentants des Maritimes.

Match revanche

Le Rouge et Or affrontera les Mustangs de l'Université Western Ontario, qui ont vaincu les Huskies de l'Université de la Saskatchewan plus tard en après-midi par la marque de 47-24.

Le match a été plus ardu pour l'équipe de l'Ontario, voyant leurs adversaires marquer le premier touché de la rencontre dès leur première séquence offensive.

Le quart-arrière vedette des Mustangs, Chris Merchant, a été malmené au courant de la rencontre. Frappé solidement au premier quart, il a peiné à se relever.

La Saskatchewan a toutefois manqué de ressources pour vaincre les champions en titre, accordant 21 points au quatrième quart.

Québec

Football universitaire