•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Andrew Scheer veut rendre la vie difficile à Justin Trudeau aux Communes

Un homme fait un discours devant un lutrin.

Le chef du Parti conservateur du Canada, Andrew Scheer, lors de son allocution au congrès du PCC à Toronto

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le chef du Parti conservateur fédéral, Andrew Scheer, talonnera le premier ministre Justin Trudeau comme jamais à la Chambre des communes. La promesse, effectuée lors d'un discours à saveur électorale prononcé lors du congrès du Parti progressiste-conservateur de l'Ontario (PCC) à Toronto, lui a mérité une ovation.

Nous ne lâcherons pas Justin Trudeau, jour après jour à la Chambre des communes, pour que ce soit l'endroit qu'il aime le moins au pays, a lancé le chef de l'opposition officielle à la foule de partisans.

M. Scheer soutient que son parti performait mieux que le Parti libéral sur tous les fronts, comme le déficit, la sécurité nationale et l'éthique, qu'il a décrits comme la kryptonite des libéraux.

Nous allons défaire Justin Trudeau dans un an, a-t-il ajouté.

Vous avez sauvé cette province de quatre autres années de Kathleen Wynne, mais le travail n'est pas terminé.

Andrew Scheer, chef du Parti conservateur du Canada

Le politicien s'en est aussi pris à la taxe carbone imposée par Ottawa à certaines provinces, dont l'Ontario, en affirmant que les Canadiens n'avaient pas à payer pour tout.

M. Scheer a d'abord été présenté par la procureure en chef de l'Ontario, Caroline Mulroney, qui a également écorché les politiques du premier ministre Trudeau au passage.

Des gens debout applaudissent.

Ovation de la foule à la fin du discours d'Andrew Scheer, avec Doug Ford, le chef du PCC au premier rang.

Photo : Radio-Canada / Marie-Michelle Lauzon

Andrew est le chef qui a une vision positive du Canada, a-t-elle souligné.

Les élections fédérales auront lieu le 21 octobre 2019.

Toronto

Politique fédérale