•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un honneur posthume pour Elvis Presley décerné par Donald Trump

Elvis Presley
Elvis Presley en 1975 Photo: Getty Images / Keystone
Agence France-Presse

La voix d'Elvis Presley a brièvement résonné vendredi dans les salons de la Maison-Blanche quand un enregistrement de la chanson How Great Thou Art a été diffusé lors d'une cérémonie organisée en l'honneur du roi du rock and roll.

Donald Trump a décerné au « King », à titre posthume, la médaille présidentielle de la Liberté, la plus haute récompense civile des États-Unis.

Amusé, le président américain a évoqué ses souvenirs d’un concert d’Elvis auquel il avait assisté il y a plusieurs décennies.

Le président et chef de la direction d'Elvis Presley Enterprises, Jack Soden (à gauche), reçoit la médaille présidentielle de la Liberté d'Elvis Presley des mains du président américain Donald Trump.Le président et chef de la direction d'Elvis Presley Enterprises, Jack Soden (à gauche), a reçu la médaille présidentielle de la Liberté d'Elvis Presley des mains du président américain Donald Trump. Photo : Getty Images / AFP/Saul Loeb

Les fans « criaient, ils étaient complètement fous », a-t-il raconté, soulignant que, pour calmer la foule, on avait annoncé que la vedette avait déjà quitté les lieux.

Le « King », qui a rencontré Richard Nixon à la Maison-Blanche en 1970, a été retrouvé inconscient dans sa villa de Memphis, au Tennessee, le 16 août 1977.

La légende du baseball Babe Ruth et l’ancien juge de la Cour suprême Antonin Scalia ont aussi reçu à titre posthume la médaille présidentielle de la Liberté, qui a pour but d’honorer les artistes, scientifiques, sportifs ou philanthropes pour leurs contributions à la culture ou à la paix.

Musique

Arts