•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les policiers d'Ottawa ferment deux commerces illégaux de cannabis

Trois policiers devant un commerce illégal de cannabis. Sur le gilet pare-balles d'un agent, l'inscription « PIVOT, Guns and Gangs » [Unité des armes à feu et des bandes de rue]
Le gouvernement ontarien commencera à offrir des permis pour l’ouverture de magasins légaux dans les prochains mois. En attendant, la vente de cannabis par le secteur privé demeure interdite. Photo: Radio-Canada / Yasmine Mehdi

Le Service de police d'Ottawa (SPO) a fermé deux points de vente de cannabis illégaux, vendredi après-midi. Les deux opérations se sont déroulées simultanément : l'une sur la rue Clarence, l'autre sur le chemin Merivale.

Un texte de Yasmine Mehdi

Vers 13 h, une poignée d'agents de l'Unité des drogues et deux voitures de police banalisées se trouvaient toujours au coin des rues Clarence et Cumberland, devant un comptoir de vente cannabis illégal.

The Hemp Company avait récemment rouvert les portes de deux de ses succursales, en réponse aux consommateurs insatisfaits de la Société ontarienne de cannabis.

Deux mandats provinciaux ont été exécutés par l'Unité des drogues [...] Nous avons procédé à la saisie des produits de cannabis illégaux.

Amy Gagnon, porte-parole du Service de police d'Ottawa

Les policiers ont procédé à l'arrestation de quatre hommes et deux femmes, qui ont été accusés en vertu de la loi ontarienne sur le contrôle du cannabis.

L'enquête se poursuit

L'enquête du SPO ne s'arrête pas après ces deux perquisitions. Les enquêteurs vont maintenant s'intéresser aux propriétaires des édifices qui hébergeaient les commerces illégaux.

Ces magasins opèrent à l'extérieur de ce qui est permis dans la province, rappelle Amy Gagnon. En Ontario, on ne peut pas avoir un magasin de vente de cannabis. Ça demeure illégal.

Un mois après la légalisation du cannabis, le SPO a réitéré son intention de s'assurer que la loi soit suivie et a appelé les consommateurs à acheter sur le site web de la Société ontarienne du cannabis.

Ottawa-Gatineau

Drogues et stupéfiants