•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’abbé de Margerie regarde avec espoir l’avenir de la Paroisse Saints-Martyrs-Canadiens

L'abbé Bernard de Margerie vu du torse jusqu'à la tête.

L'abbé Bernard de Margerie a servi la Paroisse Saints-Martyrs-Canadiens à différentes reprises depuis 1958 (photos d'archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Alors que se prépare la commémoration des 90 ans de la Paroisse Saints-Martyrs-Canadiens de Saskatoon, l'abbé Bernard de Margerie lance un message d'amour aux paroissiens qu'il a côtoyés depuis son ordination en 1958.

Un texte de Marie Chabot-Johnson

« Une persévérance extraordinaire », c’est l’expression qu’il a en tête lorsque vient le temps de décrire l’esprit de sa famille chrétienne francophone. Comme communauté d’avoir persévéré 90 ans, c’est quelque chose de magnifique.

La persévérance, c’est aussi le souhait que le Fransaskois continue d’avoir pour la paroisse de Saskatoon.

J’aime ce monde-là sans bon sens.

L’abbé Bernard de Margerie
L'abbé Bernard de Margerie le regard porter sur un feuillet de prières.

L'abbé Bernard de Margerie participera aux commémorations du 90 anniversaire de la Paroisse Saints-Martyrs, ce dimanche.

Photo : Radio-Canada

Dans les dernières années, il constate un certain déclin dans le nombre de paroissiens. Un déclin qu’il attribue au manque de transmission de la foi d’une génération à l’autre à travers le monde occidental et à l’anglicisation de la communauté.

L’anglicisation du milieu et de nos familles en ville, ça continue. Si on ne le voit pas, c’est qu’on se ferme les yeux , croit-il.

D'un autre côté, l’abbé se réjouit du renouvellement de la communauté, notamment par des croyants d’origine africaine venus s’établir à Saskatoon.

Tourné vers l’avenir, l’abbé Bernard de Margerie lance un regard d’espoir sur la communauté qui l’a vu naître et où il prévoit de vivre jusqu’à la fin de ses jours. Il ajoute avoir déjà demandé à ce qu’une veillée de prières soit tenue à la paroisse lorsqu’il mourra. On lui a promis que son désir serait respecté.

Saskatchewan

Croyances et religions