•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un autre trimestre payant pour Hydro-Québec

Un appareil électronique de mesure
Un compteur intelligent d'Hydro-Québec (archives) Photo: Radio-Canada
La Presse canadienne

La vente d'une participation majoritaire dans TM4 a permis à Hydro-Québec de gonfler son bénéfice net, qui a atteint 2,576 milliards de dollars pour les neuf premiers mois de 2018, en hausse de 386 millions de dollars (+18 %) par rapport à la même période de l'an dernier.

Le bénéfice net d'Hydro atteignait 2,19 milliards de dollars pour les neuf premiers mois de 2017.

La société d'État avait procédé, au deuxième trimestre, à la cession de 55 % des actions de sa filiale TM4 à la multinationale Dana, ce qui a entraîné un gain de 277 millions de dollars.

En vertu de cette transaction, les moteurs électriques de TM4 se retrouvent maintenant dans le catalogue de la firme américaine Dana, un équipementier international qui compte plus de 10 000 clients dans 33 pays, dont Ford, General Motors, Nissan, Volvo et Toyota.

Le vice-président exécutif et chef de la direction financière d'Hydro, Jean-Hugues Lafleur, réitère que le partenariat conclu avec Dana « permettra de renforcer les activités de TM4 au Québec ».

Par ailleurs, les résultats trimestriels font état d'un volume record d'exportations nettes de 28,8 TWh pour les trois premiers trimestres, soit 1,7 TWh de plus que le précédent record établi pour les neuf premiers mois de 2017, ce qui se traduit par une augmentation de 11 millions de dollars par rapport à la même période l'an dernier. Les exportations ont totalisé 1,235 milliards de dollars durant cette période.

Hydro rapporte par ailleurs avoir recueilli 1,2 milliard de dollars grâce à ses activités de financement au troisième trimestre au moyen de deux émissions d'obligations échéant en 2055, à un coût moyen de 3,04 %.

Économie