•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • Quand Jackie Kennedy est devenue Jackie O.

    Radiojournal, 17 octobre 1968
    Radio-Canada

    Il y a 50 ans, l'annonce du mariage de Jacqueline Bouvier Kennedy avec Aristote Onassis était sur toutes les lèvres. Nos archives témoignent des fortes réactions à cette seconde noce de la veuve du président américain John Fitzgerald Kennedy (JFK), assassiné cinq ans plus tôt.

    Toute l’Amérique ce soir en parle…

    Le journaliste Claude-Armand Marbaix

    Le 17 octobre 1968, une campagne présidentielle oppose le républicain Richard Nixon au démocrate Hubert Humphrey et les coureurs américains Tommie Smith et John Carlos brandissent un poing ganté de noir aux JO de Mexico.

    Pourtant, comme le relate le journaliste Claude-Armand Marbaix au Radiojournal, un seul sujet accapare toutes les discussions à Washington : le remariage de Jacqueline Bouvier Kennedy.

    La nouvelle étonne et le choix du futur mari est vertement critiqué. Cinq ans après la disparition de JFK, Jackie Kennedy demeure aux yeux des Américains première dame et veuve du président assassiné.

    Le richissime armateur grec Aristote Onassis est de plus de vingt ans son aîné. Il est divorcé et orthodoxe, alors que Jacqueline Bouvier Kennedy est de confession catholique romaine.

    Le mariage sera célébré le 20 octobre 1968, quelques jours seulement après cette annonce officielle.

    « Mariage d’amour ou mariage d’argent? » Le 18 novembre 1968, tous les passants interviewés à l’émission Femme d’aujourd’hui sont bien au fait du remariage de Jacqueline Bouvier Kennedy avec Aristote Onassis.

    Nombreux se disent choqués par l’écart d’âge entre les époux. Peu croient que l’union est motivée par l’amour. La décision de Jackie Kennedy – qui semble faire figure d’icône également de ce côté-ci de la frontière – déçoit.

    « Ça ne donne pas un bon point pour la femme », affirme un homme qui aurait préféré la voir épouser le lord britannique qu’elle a précédemment fréquenté. « Et qu’est-ce que vous pensez des acteurs qui se marient avec des filles de 15, 16 ans? » répond un autre du tac au tac.

    L’intervieweuse Minou Petrowski parvient à tirer des réponses particulièrement saisissantes dans ce vox populi.

    L’union en montagnes russes entre Jacqueline Bouvier Kennedy et Aristote Onassis se terminera officiellement à la mort de ce dernier, en 1975.

    Encore plus de nos archives

    Archives

    Société