•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De l'activité sismique enregistrée à Terre-Neuve pendant la tempête

De hautes vagues durant une tempête.
Les vagues durant la tempête sur la péninsule d'Avalon, le matin du 15 novembre 2018. Photo: Courtoisie de Clifford Doran
Radio-Canada

Les vents et les vagues étaient si intenses ces derniers jours qu'ils ont littéralement fait trembler l'île de Terre-Neuve, rapporte Ressources naturelles Canada.

Pour mesurer les tremblements de terre, le ministère fédéral a des sismographes à travers le pays (Nouvelle fenêtre).

Le sismogramme à Saint-Jean de Terre-Neuve a démontré durant la tempête de l’activité sismique sur l’île, causée par la force des vents et les hautes vagues.

Avec des vents entre 100 et 140 km/h mercredi et jeudi, les conditions étaient propices à ce genre de mesures, explique un sismologue de Ressources naturelles Canada, John Cassidy.

Ces deux facteurs, les vagues et le vent, font vibrer les arbres et les roches. Tout cela peut être capté par nos sismographes sur l’île, dit-il.

Selon M. Cassidy, il y a chaque année quelques tempêtes sur les côtes est et ouest du pays qui produisent des vents et des vagues assez intenses pour qu’une activité sismique soit enregistrée.

Ce que nous avons vu ces dernières 48 heures était plutôt spectaculaire, remarque le spécialiste.

Avec les informations de CBC

Terre-Neuve-et-Labrador

Conditions météorologiques