•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Avec Le cri du rhinocéros, Marc Labrèche interroge de grands artistes sur leur date de péremption

Les deux hommes sont assis face à face devant des tasses de thé.
Marc Labrèche et Xavier Dolan dans le documentaire Le cri du rhinocéros Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

L'animateur et comédien Marc Labrèche s'est fait documentariste pour répondre à diverses questions qu'il se posait sur l'inspiration des artistes. Xavier Dolan, Atom Egoyan, Denis Villeneuve, Ariane Moffatt et Matthieu Chedid sont quelques-uns des artistes rencontrés pour Le cri du rhinocéros, qui sera diffusé sur ICI Radio-Canada Télé le 27 novembre.

« Se peut-il qu’un artiste, malgré tout son talent, en arrive à un point où il croit avoir dit tout ce qu’il avait à dire? Peut-il s’en rendre compte? Et que fait-il alors? »

Xavier Dolan ne s'imagine pas être un jour à court d'inspiration, notamment quand il s'agit d'évoquer un de ses thèmes de prédilection. « Dans mon cœur, je sais que je pourrais vivre toute une vie et toute une carrière [en faisant] un film par année sur les relations mère-fils, et jamais je n’arriverai au terme de cette matière-là », affirme le réalisateur de Mommy.

De son côté, l'écrivain français Frédéric Beigbeder admet une certaine redondance dans la création du personnage principal de ses livres. Dans son dernier roman, on retrouve encore une fois la figure d'un « crétin qui ne veut pas mourir, qui est angoissé et qui finit par comprendre que, peut-être, il a une vie de merde et qu'il ferait bien d'en changer ». Pour autant, cette répétition ne l'empêche pas de continuer à écrire.

La femme et l'homme sont assis l'un en face de l'autre.Ariane Moffatt et Marc Labrèche dans Le cri du rhinocéros Photo : Radio-Canada

Au fil de nombreuses conversations, d'autres questions surgissent. Est-ce que le destin rattrape tôt ou tard les artistes? Qu’est-ce qui définit la pertinence d’un artiste et de ses productions? Enfin, comment mesurer son utilité et sa pertinence dans le monde, qu’on soit artiste ou non?

En entrevue au15-18 jeudi, Marc Labrèche s'est dit satisfait de pouvoir montrer que « les artistes doutent énormément et se demandent perpétuellement s’ils ne sont pas en train de déranger et de prendre une place qu’ils ne méritent pas ».

Ce doute-là, il est universel. C'est trouver sa place dans le monde. Où est-ce qu'on est utile? À qui est-on utile? À quoi sert-on?

Marc Labrèche

Le documentariste met aussi de l'avant l'humilité et l'ouverture de ces artistes qui ont accepté de parler de leurs démons face à la caméra.

Denys Arcand, Patrice Leconte, Charlotte Gainsbourg, Robert Lepage, John Irving ou encore Dany Laferrière font eux aussi partie des personnalités interviewées.

Cinéma

Arts