•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le chauffeur de taxi Michel Vanier de nouveau accusé d'agressions sexuelles

Un homme se prend en photo à l'extérieur.
Michel Vanier, 48 ans, résident de Gatineau et chauffeur de taxi. Photo: Facebook

Un chauffeur de taxi de Gatineau qui avait été arrêté en octobre pour l'agression sexuelle d'une personne vulnérable fait face à de nouvelles accusations. Michel Vanier, s'est lui-même livré aux policiers, jeudi.

L'homme de 48 ans a déjà comparu pour une première fois en octobre pour répondre à des accusations d'exploitation sexuelle (tirer profit d'une personne vulnérable) et d'actions indécentes envers une adolescente qui utilisait des services de transport adapté.

Le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) disait alors être à la recherche d'autres présumées victimes. Le corps policier a indiqué, jeudi, que son appel public a été entendu.

M. Vanier s'est présenté de son propre chef au poste de police de Gatineau après avoir été contacté par des enquêteurs du SPVG en regard à six nouveaux dossiers, a fait savoir le SPVG par voie de communiqué. Ces nouvelles enquêtes portent à huit le nombre total de dossiers d'accusations déposés au Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) contre M. Vanier.

L'accusé comparaîtra vendredi devant la Cour du Québec, où il fera face à nombre d’accusations à caractère sexuel. Le SPVG a précisé que M. Vanier devrait demeurer détenu à la suite de cette comparution.

Pendant presque deux ans, il a travaillé pour Taxi Loyal et agissait comme sous-traitant de la Société de transport de l'Outaouais (STO) pour effectuer du transport adapté.

Selon les premiers éléments de l'enquête, les présumées victimes de l'accusé sont des femmes vivant avec des déficiences physiques ou intellectuelles. Leur âge varie de l'adolescence à la cinquantaine.

Le SPVG poursuit son enquête, en collaboration avec la Sûreté du Québec. La STO et l'entreprise Taxi Loyal ont également coopéré avec les policiers.

Ottawa-Gatineau

Crimes et délits