•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'artiste contemporaine Kapwani Kiwanga remporte le prix Sobey de 100 000 $

La femme pose devant des oeuvres.
L'artiste Kapwani Kiwanga Photo: Musée des beaux-arts du Canada, miv photography
Radio-Canada

Kapwani Kiwanga est la 15e lauréate du prix Sobey pour les arts, doté d'une bourse de 100 000 $. Il s'agit d'une des récompenses canadiennes les plus importantes et prestigieuses pour l'art contemporain.

« Le prix Sobey pour les arts est un immense encouragement à continuer à produire des œuvres qui nous incitent à jeter un regard neuf sur la société et sur son passé tout en imaginant d’infinies possibilités. Grâce à ce prix, je pourrai créer les conditions propices pour me consacrer encore plus intensément à ma pratique et l’amener plus loin dans les prochaines années », a déclaré l'Ontarienne de 40 ans lorsqu’elle a reçu son prix au Musée des beaux-arts du Canada, à Ottawa, mercredi soir.

Kapwani Kiwanga vit et travaille à Paris. Ses œuvres combinent plusieurs techniques des arts visuels, de la performance et des sciences sociales.

C'est très touchant et je suis très honorée. [...] C'est très émotionnel de recevoir ce prix.

Kapwani Kiwanga

L'artiste orginaire de Hamilton en Ontario, croit que sa ville a eu un certain impact sur son parcours artistique d'une certaine manière.

D'avoir été dans des écoles multiculturelles, [...] ça m'a donné une sensibilité envers les autres manières de faire [...] et de ne pas penser qu'il y a une seule façon de faire les choses, raconte Mme Kiwanga.

L'un des principaux thèmes de l'oeuvre de l'artiste est le colonialisme, ce que le jury du prix a tenu à souligner.

Elle révèle les effets planétaires du projet colonial. Ce faisant, elle met en lumière les structures cachées de l'autoritarisme, les mécanismes institutionnels et les rapports de force inégaux pour nous aider à voir le monde différemment, peut-on lire dans le mot du jury.

Les quatre autres finalistes étaient Jordan Bennett (Atlantique), Jon Rafman (Québec), Joi T. Arcand (Prairies et Nord) et Jeneen Frei Njootli (côte ouest et Yukon). Chacun recevra une bourse de 25 000 $.

Le prix Sobey pour les arts vise la promotion de nouveaux talents en art contemporain canadien, en plus d’offrir à ces artistes un soutien financier pour développer leur pratique et se faire mieux connaître à l’échelle internationale.

Une exposition présentant le travail des cinq finalistes est à l’affiche du Musée des beaux-arts du Canada jusqu’au 10 février 2019.

Arts visuels

Arts