•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marie-Eve Proulx souhaite brancher l'ensemble des régions d'ici cinq ans

Portrait de Marie-Eve Proulx.

Le ministre du développement économique régional et ministre responsable des régions de Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de Gaspésie-les-Îles, Marie-Eve Proulx.

Photo : Coalition avenir Québec

Radio-Canada

Dans un entretien accordé à l'émission Info-Réveil sur les ondes d'ICI Première, la ministre du développement économique régional et ministre responsable des régions de Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de Gaspésie-les-Îles, Marie-Eve Proulx, affirme qu'elle a pour objectif de brancher l'ensemble des régions du Québec à la téléphonie cellulaire et à internet d'ici 5 ans.

Un reportage de Jérôme Lévesque-Boucher

Selon la ministre, brancher les communautés régionales à la téléphonie cellulaire et à un service internet haute-vitesse représente un chantier équivalent à celui de l'électrification de la province, au 20e siècle. Si tout le monde était branché, ça nous permettrait de mieux occuper notre territoire et d'attirer des entreprises, d'attirer des innovations un peu partout, précise-t-elle. Elle souhaite que le dossier soit réglé avant la fin de son mandat.

On parle encore de ça en 2018 et j'espère qu'on n'en parlera plus d'ici 5 ans. [...] C'est quelque chose de très concret que j'aurais envie de léguer.

Marie-Eve Proulx, ministre du développement économique régional
La députée de Côte-du-Sud, Marie-Eve Proulx, lors de son assermentation

La députée de Côte-du-Sud, Marie-Eve Proulx, lors de son assermentation

Photo : Radio-Canada

Ses priorités pour le Bas-Saint-Laurent

Du même souffle, Marie-Eve Proulx insiste pour dire qu'elle souhaite travailler avec l'ensemble des élus bas-laurentiens pour mener à bon port les projets les plus importants.

Le but n'est pas de me substituer aux élus qui sont déjà là. C'est important de collaborer avec eux et de pouvoir y aller avec leurs priorités, souligne-t-elle.

Selon la ministre, le transfert des quais fédéraux à la juridiction provinciale retiendra particulièrement l'attention. Ce sera un enjeu important pour le Bas-Saint-Laurent de voir comment on va faire ces transferts-là.

Le dossier des parcs éoliens sera également déposé sur le dessus de la pile des priorités qui seront sur le bureau de travail de Marie-Eve Proulx.

J'ai rencontré des préfets du Bas-Saint-Laurent qui m'ont déjà exprimé leurs préoccupations concernant l'éolien. J'ai aussi commencé à regarder, de mon côté, comment on va faire avancer ce dossier-là dans le Bas-Saint-Laurent [puisque la région] a développé une grande expertise sur le sujet.

Marie-Eve Proulx, ministre du développement économique régional

Ce sont tous des dossiers sur lesquels je veux travailler. Je ne veux rien imposer, je veux collaborer, conclut-elle.

Marie-Eve Proulx a été élue députée de Côte-du-Sud, le 1er octobre dernier, avec 53,6% des voix. Jusqu'à son élection, la circonscription qui a vu le jour en 2012 avait été représentée par le libéral Norbert Morin.

Bas-Saint-Laurent

Politique provinciale