•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le déversement d'eaux usées commence à Shawinigan

Une station de pompage au bord d'une rivière

Le déversement des eaux usées de la Ville de Shawinigan doit avoir lieu pour permettre la réparation d'une station de pompage.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Ville de Shawinigan va déverser ses eaux usées dans les rivières Saint-Maurice et Shawinigan jeudi pour permettre la préparation d'importantes réparations sur une de ses stations de pompage.

Près de 20 000 mètres cubes d’eau seront renvoyés dans les cours d’eau en l’espace de cette seule journée.

Les travaux de réparation à la station de pompage Drew forceront aussi la Ville à déverser ses eaux usées dans les rivières la semaine prochaine, du 19 au 22 novembre.

Le déversement se fera à plusieurs endroits le long des deux cours d’eau, puisque les stations de pompage en amont de la station Drew seront arrêtées.

La Ville de Shawinigan explique que cette façon de faire est plus écologique parce que le déversement sera réparti à plusieurs endroits plutôt que d’avoir lieu à un seul point de rejet.

Une surveillance des berges sera faite par le Service des travaux publics pour nettoyer les rives.

Les résidents invités à réduire leurs rejets

La Ville de Shawinigan invite les citoyens à réduire leur consommation d’eau le temps des travaux de réparation à la station de pompage Drew. Elle suggère notamment de reporter à plus tard certaines tâches comme la lessive.

Les citoyens devront également éviter de jeter des déchets de table et des objets (tampons, serviettes hygiéniques, lingettes humides, etc.) dans le réseau d’égout sanitaire.

Les jours de travaux, l’arrêt des pompes est programmé pour 7 h 30.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !