•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des apprentis cuisiniers joignent la générosité à la compétition

Un homme discute avec une jeune fille des aubergines.
Le chef Louis Boivin donne des conseils à l'une de ses apprenties. Photo: Radio-Canada / Mélissa Savoie-Soulières

Six brigades culinaires de jeunes de la région participent à un programme d'apprentissage culinaire panquébécois, depuis le mois de septembre. Récemment, ils ont profité de leur formation pour venir en aide aux plus démunis en cuisinant des lasagnes pour Moisson Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Un texte de Mélissa Savoie-Soulières

Chaque semaine, les locaux de la Pomme d'Api dans le secteur Arvida se transforment en véritable lieu de compétition dans le cadre du programme Les Brigades culinaires offertes dans 100 écoles secondaires du Québec.

Les jeunes de la première à la cinquième secondaire cuisinent sous le regard attentif de leurs enseignants.

Des aubergines, de la sauce et des courgettes dans des contenants.De nombreux ingrédients ont servi à faire les lasagnes. Photo : Radio-Canada / Mélissa Savoie-Soulières

Au moment de notre passage, la lasagne était au menu. Pour une première fois, les apprentis cuisiniers ne la préparaient pas pour eux-mêmes, mais pour les plus démunis.

C'est vraiment le fun qu'on puisse faire ça pour les autres qui en ont besoin. C'est vraiment le fun pour eux, de souligner la jeune Roxane Thibeault.

Sa collègue de l’équipe des rouges, Emmy Simard, va dans le même sens : Dans l’année, dans les activités, c’est pas mal celle-là qui me tient le plus à cœur.

Deux garçons coupent des aubergines et des courgettes.Tous y ont mis beaucoup d'énergie! Photo : Radio-Canada / Mélissa Savoie-Soulières

Dans tout le Québec, 50 000 lasagnes ont été préparées pour les plus démunis, une tâche énorme qui a rempli de fierté les jeunes et leurs enseignants.

C'est une belle participation pour l'avenir parce que bon c'est aussi leur cadeau de Noël qu'ils vont donner. […] Moisson Saguenay, quand on les a rejoints, ils étaient très contents de la chose, se réjouit le responsable des brigades de Jonquière, le chef Louis Boivin.

Un chef parle à un groupe de jeunes.Le chef Louis Boivin donne des indications aux jeunes cuisiniers avant qu'ils ne se lancent dans la préparation des lasagnes. Photo : Radio-Canada / Mélissa Savoie-Soulières

Des ateliers hebdomadaires éducatifs

D'une semaine à l'autre, les jeunes apprennent autant à faire des oeufs pochés que du poulet au beurre ou même des poêlées de champignons.

On a organisé ça chacun en fonction de nos qualités premières. Comme moi, c'est le travail d'équipe alors j'organise. Je dis qu'est-ce que les autres font. Je dis : "toi tu fais ceci, toi tu fais cela." J'aide à ma façon, raconte un des jeunes cuisiniers.

Une jeune fille coupe une courgette à l'aide d'une grand couteau.Les jeunes s'affairent à couper des légumes. Photo : Radio-Canada / Mélissa Savoie-Soulières

C'est un travail d'équipe. Au début, ce n'est jamais facile. Il y en a qui n'ont jamais touché à la cuisine. Donc, il y a l'apprentissage du début, apprendre à manipuler les éléments, travailler en équipe, s'assurer que tout le monde fait ce qu'il a à faire pour arriver à un repas, de dire Daniel Thibeault, technicien en loisirs à l'École polyvalente Arvida.

Compétition québécoise

Les lasagnes sont le premier défi culinaire des jeunes. Ils devront aussi éventuellement mettre en valeur un produit régional et préparer de la cuisine du monde.

Après, l'équipe régionale qui aura accumulé le plus de points pourra se rendre à la grande finale québécoise avec Ricardo comme juge en chef.

Les Brigades culinaires existent depuis 2012 au Québec.

L'organisme La Tablée des chefs a lancé le programme d'apprentissage culinaire pour développer les habiletés culinaires des jeunes, particulièrement dans les milieux défavorisés.

Saguenay–Lac-St-Jean

Éducation