•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des bijoux de Marie-Antoinette vendus pour 43 millions $ US en Suisse

Des bijoux exposés sur une table.
Un présentoir arborant les bijoux de Marie-Antoinette mis aux enchères. Photo: Getty Images / Drew Angerer

Des bijoux exceptionnels ayant appartenu à Marie-Antoinette, dont une bague en diamants renfermant une mèche de cheveux de la reine française, ont établi des records lors d'une vente aux enchères tenue mercredi en Suisse, trouvant preneurs pour 43 millions de dollars américains.

Les joyaux présentés comprenaient des pendentifs de perle et diamant, des boucles d'oreilles et un collier de très grande valeur; ils n’ont pas été vus en public depuis plus de 200 ans.

Ces pièces uniques mises en vente provenaient de la collection de la maison royale italienne de Bourbon-Parme.

Selon la firme Sotheby's, qui a dirigé les enchères, il s’agissait de « l'une des plus importantes collections de bijoux royaux jamais apparues sur le marché ».

Un pendentif en diamant avec une perle naturelle d'une taille exceptionnelle en forme de poire a ainsi été cédé pour la modique somme de 36 millions de dollars américains, bien au-delà de l'évaluation de 2 millions.

Un pendentif orné de diamants et d'une perle.Une femme présente un pendentif de diamants orné d'une perle en forme de poire ayant appartenu à Marie-Antoinette, évalué à 2 millions de dollars américains. Photo : getty images for sotheby's / Michael Bowles

La valeur historique de ces pièces « offre un aperçu captivant de la vie de ses propriétaires », souligne Daniela Mascetti, vice-présidente chez Sotheby’s, mais c’est surtout la beauté inhérente aux pièces elles-mêmes, les pierres précieuses dont elles sont ornées et le savoir-faire exceptionnel dont elles font preuve » qui caractérisent ces bijoux, souligne-t-elle.

Parmi les autres objets mis aux enchères figuraient des bijoux ayant appartenu au roi Charles X, aux archiducs d'Autriche et aux ducs de Parme, dont une tiare en diamant.

Une femme porte des bijoux.Une femme porte quelques-unes des pièces mises aux enchères. Photo : AFP/Getty Images / DANIEL LEAL-OLIVAS

Marie-Antoinette, qui était une princesse autrichienne avant son mariage avec le roi de France Louis XVI, a connu un destin aussi célèbre que tragique à la suite de la Révolution française de 1789.

Elle meurt guillotinée par les révolutionnaires français en octobre 1793, huit mois après l’exécution de son mari.

Reconnue et souvent détestée pour son style de vie insouciant et extravagant, Marie-Antoinette suscitait la haine des révolutionnaires français qui voyait en elle et ses excès une insulte au peuple qui vivait alors dans la famine et la misère.

Avant sa mort, la reine avait pris soin de faire parvenir ses bijoux en secret à sa famille, en Autriche, avant de tenter sans succès de fuir la France avec son époux et leurs enfants. Elle est morte à l’âge de 37 ans.

Avec les informations de BBC, AFP, et Reuters

Europe

International