•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Spike Lee annoncé mort par un journal à la place de Stan Lee

Le réalisateur répond aux questions des médias.
Spike Lee en conférence de presse à Montréal Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Un journal néo-zélandais a acquis une célébrité internationale bien malgré lui. The Gisborne Herald a annoncé mardi, en une, la mort de Spike Lee, confondant le réalisateur avec Stan Lee, créateur de Spider-Man et de Hulk, décédé lundi.

Certes, la photo de la légende de la bande dessinée était la bonne. Le titre, « Spike Lee meurt à 95 ans », s'est avéré bien plus problématique.

Repérée par plusieurs médias, l’erreur a fait réagir le cinéaste américain lui-même. « Que Dieu bénisse Stan Lee. Moi? Pas encore », a écrit Spike Lee sur Instagram, à côté d'une photo de la une du Gisborne Herald.

Le quotidien de Nouvelle-Zélande a reconnu sa méprise, regrettant également « la mauvaise notoriété » qui s’en est suivie dans le monde.

Avec les informations de The Hollywood Reporter

Célébrités

Arts