•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Versions contradictoires pour la reconstruction de l'aréna Phil-Latulippe

Le centre sportif Phil-Latulipe, au lendemain de son effondrement.

Le centre sportif Phil-Latulippe, au lendemain de son effondrement.

Photo : Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet

Radio-Canada

Le maire de Témiscouata-sur-le-Lac, Gaétan Ouellet, qualifie d'opportuniste le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Denis Tardif, à la suite de la publication d'un communiqué sur la reconstruction de l'aréna Phil-Latulippe.

Un texte de Patrick Bergeron

Mardi matin, le député caquiste avançait que le montage financier pour le nouvel aréna était irrecevable à Québec et que les dirigeants de la Ville le savaient depuis la fin du mois d'août.

Le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Denis Tardif, lors de son assermentation

Le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Denis Tardif, lors de son assermentation

Photo : Radio-Canada

Selon les informations véhiculées par Denis Tardif, le nœud du problème réside dans le fait que la compensation des assurances pour l'effondrement de l'aréna Phil-Latulippe ne pouvait être comptabilisée dans le montage financier.

Je prétends que la diffusion de ces informations aidera la population à mieux comprendre le dossier.

Denis Tardif, député de Rivière-du-Loup-Témiscouata
Le nouveau maire de Témiscouata-sur-le-Lac, Gaétan Ouellet.

Le maire de Témiscouata-sur-le-Lac, Gaétan Ouellet.

Photo : Radio-Canada / Jérôme Lévesque-Boucher

Le maire, Gaétan Ouellet, confirme qu'il était au fait de ce refus, mais, selon lui, il est faux de prétendre que cette décision forcera la ville à repartir de zéro. Il ne s'agirait que d'une étape dans des négociations avec les fonctionnaires.

Il croit que le député aurait mieux fait de s'informer correctement avant de faire une sortie semblable.

Il aura à vivre avec ses propos et gagner en professionnalisme pour les prochaines fois.

Gaétan Ouellet, maire de Témiscouata-sur-le-Lac

Un départ difficile

Le maire de la plus importante ville du Témiscouata critique également le choix de Denis Tardif de confier le mandat de conseiller politique pour la région à André Beaulieu. Selon Gaétan Ouellet, plusieurs élus du Témiscouata digèrent mal la nomination d'un conseiller municipal de Rivière-du-Loup à ce poste.

Selon Gaétan Ouellet, ces critiques ne devraient pas entacher la relation qu'il a avec Denis Tardif. C'est un peu comme à la boxe. On peut avoir des échanges virulents lors d'un combat, mais à la fin on va se respecter.

Bas-Saint-Laurent

Politique municipale