•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mirarce eatoni, l’oiseau qui vivait parmi les dinosaures

Représentation artistique d'un Mirarce eatoni perché sur les cornes d'un dinosaure cératopsien.
Représentation artistique d'un Mirarce eatoni perché sur les cornes d'un dinosaure cératopsien. Photo: Université de la Californie à Berkeley/Brian Engh
Radio-Canada

Les restes fossilisés d'un Mirarce eatoni, un oiseau de la taille d'un gros corbeau qui avait des capacités de vol relativement avancées et qui vivait il y a 75 millions d'années, ont été découverts dans l'Utah, aux États-Unis.

Il s’agit de l'un des plus grands oiseaux de l'ère des dinosaures jamais mis au jour en Amérique du Nord.

De plus, ce squelette fossilisé est le plus complet trouvé sur ce continent d’oiseaux disparus appelés énantiornithes, une sous-classe d'oiseaux préhistoriques à dents qui vivaient au Crétacé.

L’analyse des restes fossilisés montre que leurs capacités aérodynamiques étaient comparables à celles des ancêtres des oiseaux actuels. Cette analyse ne réussit toutefois pas à déterminer pourquoi ces oiseaux ont disparu, alors que les euornithes, ancêtres de toutes les espèces d'oiseaux modernes, ont survécu.

Ce nouveau fossile montre que les énantiornithes, bien que totalement distincts des oiseaux modernes, possédaient certaines des mêmes adaptations liées au vol avancé.

Jesse Atterholt, Université de Californie à Berkeley

Une histoire d’oiseaux

Tous les oiseaux ont évolué à partir de théropodes à plumes (des dinosaures à deux pattes comme le tyrannosaure rex) apparus il y a environ 150 millions d'années. Ils se sont ensuite séparés en plusieurs lignées au Crétacé, il y a entre 146 et 65 millions d'années.

Mais après le cataclysme qui a mené à la disparition des dinosaures, un seul groupe d'oiseaux a survécu : les euornithes, ancêtres des oiseaux d’aujourd’hui.

Malheureusement, l’analyse du fossile découvert en Utah ne permet pas de connaître la raison de la disparition des énantiornithes.

Ce Mirarce eatoni vivait il y a environ 75 millions d'années, soit environ 10 millions d'années avant leur disparition.

Jessie Atterholt, Western University

« L’une des choses vraiment intéressantes et mystérieuses à propos des énantiornithes, c'est qu'ils étaient présents tout au long du Crétacé, pendant 100 millions d'années, et qu’il semblait avoir beaucoup de succès », explique la paléontologue Jessie Atterholt.

Le spécimen a été trouvé dans la formation de Kaiparowits dans le monument national de Grand Staircase-Escalante en 1992. Il est l'énantiornithine le plus complet découvert en Amérique du Nord à ce jour.

« Les anciens oiseaux d'Amérique viennent du Crétacé supérieur, et nous n'en possédions la plupart du temps qu'un seul os du pied, souvent le métatarse. Or, ce fossile était presque complet, il ne manquait plus que sa tête », affirment les paléontologues.

L'os de la poitrine de Mirarce eatoni, où s'attachent les muscles de vol, est plus profondément incliné que chez les autres énantiornithines, ce qui laisse à penser que son vol était semblable à celui des oiseaux modernes.

Reste fossilisé d'une furcula de Mirarce eatoni.Reste fossilisé d'une furcula de Mirarce eatoni. Photo : Université de la Californie à Berkeley/David Strauss

En outre, la furcula fossilisée de Mirarce eatoni en forme de V ressemble plus à celle des oiseaux d'aujourd'hui, ce qui correspond à une plus grande agilité en vol que celles en U des dinosaures théropodes.

Le détail de ces travaux est publié dans la revue PeerJ (Nouvelle fenêtre) (en anglais).

Paléontologie

Science