•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Montréalais Amor Ftouhi reconnu coupable de terrorisme au Michigan

Un agent du FBI brandit une photo d'Amor Ftouhi, reconnu coupable d'acte terroriste.

Amor Ftouhi (photo) a été reconnu coupable de terrorisme à la suite d'une attaque au couteau contre un policier de Flint, au Michigan.

Photo : Associated Press / Paul Sancya

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un Montréalais d'origine tunisienne ayant déclaré aux enquêteurs qu'il souhaitait « tuer et être tué » a été reconnu coupable de terrorisme et d'autres crimes, mardi, pour avoir poignardé un policier dans un aéroport du Michigan, aux États-Unis.

L'affaire fut relativement simple pour la poursuite : des témoins ont vu Amor Ftouhi attaquer le lieutenant Jeff Neville à l'aéroport de Flint, en juin 2017, et le précipiter au sol.

M. Ftouhi, âgé de 53 ans, a été reconnu coupable de trois crimes, soit d'avoir posé un acte de violence dans un aéroport international, d'avoir perturbé la sécurité aéroportuaire et d'avoir commis un acte de terrorisme qui transcende les frontières.

L'homme originaire de Tunisie vivait à Montréal au moment des faits. « Il n'y a rien de mystérieux. Il a été coincé la main dans le sac. Il avait le couteau dans la main », a confié au jury la procureure adjointe Cathleen Corken.

Selon les autorités, l'accusé voulait poignarder M. Neville, s'emparer de son arme et ouvrir le feu sur les gens se trouvant dans l'aéroport. Il a légalement franchi la frontière entre le Canada et les États-Unis à la hauteur de la ville de Champlain, dans l'État de New York, puis il est parvenu à Flint cinq jours plus tard.

L'homme a tenté, sans succès, d'acheter une arme à feu dans une exposition, et a plutôt jeté son dévolu sur une arme blanche de grande taille.

Des témoins affirment qu'il a crié « Allahou Akbar » – « Dieu est le plus grand » – lors de l'attaque

M. Neville a survécu à l'attaque, mais a perdu toute sensation dans une partie de son visage après avoir été poignardé au cou.

« Voilà ce pour quoi naissent les musulmans », a écrit Amor Ftouhi dans une note destinée à sa femme, et qui a été découverte dans son appartement.

Lors de son témoignage, l'agent du FBI Shadi Elreda a confié à la cour qu'au cours d'un entretien avec M. Ftouhi après son arrestation, ce dernier était fâché par la perspective que le lieutenant Neville puisse survivre.

Sa mission était de tuer et d'être tué. Il a affirmé que sa mission n'était pas terminée.

Une citation de : Shadi Elreda, agent du FBI

Les avocats de l'accusé n'ont pas présenté de déclaration préliminaire lors du procès, et n'ont pas convié de témoins à la barre. Dans ses déclarations finales, l'avocate Joan Morgan a affirmé que M. Ftouhi était instable et croyait qu'il serait plus facile d'être tué par la police aux États-Unis qu'au Canada.

« C'était certainement une personne qui cherchait une échappatoire », a-t-elle indiqué.

Avec les informations de Associated Press

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.