•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

3e lien : un projet d’un autre siècle, selon le GIRAM

Une projection du tunnel entre Lévis et Québec
Une projection du tunnel entre Lévis et Québec Photo: Graph-Synergie
Radio-Canada

Gilles Lehouillier se fourvoie complètement lorsqu'il affirme que le projet de troisième lien est conforme aux principes du développement durable, croit le fondateur du Groupe d'initiatives et de recherches appliquées au milieu (GIRAM).

Un texte de Louis Gagné

« Il est dans le champ royalement », affirme Gaston Cadrin en réaction aux propos tenus lundi par le maire de Lévis.

Celui qui occupe maintenant les fonctions de vice-président au patrimoine et à l’environnement du GIRAM estime que le projet du troisième lien, tel qu’il est actuellement perçu par ses promoteurs, est d’une autre époque. M. Cadrin déplore notamment qu’il ne soit pas davantage conçu en fonction du transport collectif.

« La grosse erreur, c’est qu’on pense le transport collectif seulement d’une rive à l’autre. Du côté de Québec, depuis un an, on a pensé tramway, mais du côté de la Rive-Sud, on est encore au 20e siècle », dénonce le fondateur du GIRAM.

On pense voitures, on pense autoroutes [mais] ce n’est pas en multipliant les voitures qu’on va contrer les changements climatiques.

Gaston Cadrin, fondateur et vice-président au patrimoine et à l’environnement du GIRAM

Selon M. Cadrin, la meilleure façon de se conformer aux principes du développement durable serait de construire une ligne de métro sous le fleuve Saint-Laurent semblable à la ligne de métro qui relie Longueuil au centre-ville de Montréal.

Connexion avec le tramway

À son avis, un tel lien devrait être construit dans l’axe de la route du Président-Kennedy et du Vieux-Lévis et se raccorder au futur tramway dans le pôle Saint-Roch, au centre-ville de Québec.

Le maire de Lévis a affirmé lundi qu’il était convaincu que le gouvernement Legault ferait en sorte que le troisième lien « s’inscrive dans un projet de développement durable  ».

« Ce n’est pas un projet anti-environnemental. L’idée, c’est aussi de boucler un réseau dans une région métropolitaine. Pour nous, c’est un projet important », a déclaré Gilles Lehouillier.

Le maire a également indiqué qu’il privilégiait la construction d’un tunnel entre Québec et Lévis plutôt qu’un pont.

Il y voit le meilleur moyen de préserver l’intégrité patrimoniale de l’île d’Orléans.

Avec les informations de Marc-Antoine Lavoie

Québec

Infrastructures