•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De faux billets malgré des avertissements imprimés en chinois

Un billet canadien de 50 dollars avec des idéogrames chinois imprimés de manière visibles.

Les avertissements écrits en chinois ne suffisent pas à empêcher des personnes d'utiliser ces billets dans de véritables transactions, selon le juge Quentin Douglas Agnew.

Photo : soumis par la police de Saskatoon

Radio-Canada

Des billets portant des avertissements imprimés en chinois sont de la fausse monnaie, selon un juge provincial à Saskatoon. Environ 9000 exemplaires ont été trouvés en circulation par la Gendarmerie royale du Canada à travers le pays.

Les idéogrammes imprimés sur les faux billets de différentes valeurs signifient : « À ne pas utiliser comme véritable monnaie » et « Billets destinés à servir d’exercice de comptage », selon un rapport de police du printemps dernier. Les policiers avaient averti le public que des faux billets circulaient à Saskatoon au début de l'année 2017.

Le juge Quentin Douglas Agnew a condamné un homme à la fin du mois d'octobre, en arguant que des billets avec ces inscriptions sont de la monnaie contrefaite.

Le juge précise que les torts associés à la fausse monnaie proviennent du fait que les faux billets sont utilisés comme s'ils étaient vrais. « Conséquemment, un morceau de papier ou une pièce de monnaie constitue de la monnaie contrefaite s’il est raisonnablement possible qu’ils soient acceptés dans une transaction commerciale par une personne qui fait preuve de prudence et de vigilance ordinaire. »

Selon la décision du juge, une personne qui détiendrait une réplique quasiment parfaite d'argent canadien serait coupable de possession de fausse monnaie.

« L’argent du jeu Monopoly n’est pas de la fausse monnaie, affirme le rapport du juge. Même si une personne a de l’argent du jeu dans ses poches, personne ne peut suggérer qu’elle est en possession de fausse monnaie. »

Saskatchewan

Crimes et délits