•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La police de Toronto enquête sur un présumé crime haineux

Une voiture de la police de Toronto
Une voiture de la police de Toronto Photo: Radio-Canada / CBC News
Radio-Canada

Le service de police de Toronto est à la recherche de 9 personnes pour une agression survenue dimanche soir dans la Ville Reine. Les policiers ont décrit cette agression comme un crime haineux contre deux adolescents de confession juive.

Les enquêteurs indiquent que les victimes auraient été agressées et volées dans le secteur de l'avenue Fairholme et de la rue Bathurst, à Toronto.

Dans un communiqué de presse publié lundi, les policiers disent que quatre garçons, tous âgés de 17 ans, marchaient dans le quartier en portant des vêtements de leur religion.

Un autre groupe de jeunes qu'ils ne connaissaient pas ont émis des commentaires désobligeants à propos de leur religion, indique le communiqué de presse.

La police affirme que, par la suite, le groupe composé de 9 personnes aurait agressé deux des adolescents, leur donnant des coups de poing et des coups de pied.

Les quatre adolescents portaient des Kippas. Les suspects auraient également volé une paire de lunettes de soleil à l'une des victimes avant de s'enfuir.

Une porte-parole de la police de Toronto indique que les adolescents qui ont été blessés ont reçu les premiers soins sur place et n’ont subi que des blessures mineures.

L'affaire est traitée comme un crime haineux, assure le service de police de Toronto.

Réactions

Le maire de Toronto, John Tory, a commenté la présumée agression, affirmant que personne ne devrait être attaqué pour sa religion.

M. Tory s’est tourné vers les médias sociaux, lundi, pour demander l’aide du public afin de résoudre cette enquête.

Le Centre pour les affaires israéliennes et juives (CIJA) a également publié une déclaration condamnant la présumé agression.

Nous avons été profondément troublés d'apprendre cette agression contre des adolescents juifs à Toronto.

Centre pour les affaires israéliennes et juives (CIJA)

La CIJA appelle les résidents du secteur possédant des caméras de surveillance à entrer en contact avec la police de Toronto s’ils disposent d’informations pouvant être utiles.

Les juifs au Canada ne devraient jamais craindre de porter leur Kippa en public. Nous sommes reconnaissants envers le service de police de Toronto pour sa réaction rapide et professionnelle, a conclut la CIJA.

Avec des informations de CBC

Toronto

Crimes et délits